Hanoi (VNA) – Le Premier ministre sri lankais Ranil Wickremesinghe et son épouse Maithree Wickramasinghe ont entamé dimanche 16 avril une visite officielle au Vietnam sur l’invitation de son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc.
 
Le Premier ministre sri lankais Ranil Wickremesinghe et son épouse Maithree Wickramasinghe. Photo : AFP/VNA
Le chef du gouvernement sri lankais devra discuter avec les dirigeants vietnamiens des mesures destinés à renforcer les relations bilatérales, notamment le commerce, l’investissement, les télécommunications, l’aquaculture et la transformation de produits aquatiques, la fabrication de machines, les matériaux de construction.

Durant sa visite de quatre jours, les deux pays vont également s’échanger sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Le commerce bilatéral  a connu un développement positif durant ces dernières années, atteignant 325,6 millions de dollars en 2016, contre 192 millions de dollars en 2015 et plus de 204,2 millions de dollars en 2014.

Les deux parties ont créé le mécanisme de sous-comité mixte du commerce dans le cadre du Comité mixte de coopération Vietnam-Sri Lanka afin d’impulser les activités commerciales, et ont convenu de lancer au plus tôt les négociations en vue de la signature d’un accord commercial préférentiel.

Le Sri Lanka comptait fin 2016 15 projets d’investissement direct en vigueur au Vietnam avec 83,77 millions de dollars enregistrés, figurant à la 48e place parmi 110 pays et territoires investissant au Vietnam.

L’Agence de l’investissement étranger (FIA, pour Foreign Investment Agency) du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement et le Board of Investment (BOI) du Sri Lanka ont signé un protocole de coopération.

Selon ce texte, les investissements sri lankais sont encouragés dans plusieurs secteurs d’activité au Vietnam, à savoir le textile et l’habillement, le caoutchouc, l’électricité et l’électronique, la transformation des produits agricoles et denrées alimentaires, la joaillerie.

Le Sri Lanka encourage les investissements vietnamiens dans les télécommunications, la fabrication de machines agricoles, l’aquaculture et la transformation des produits aquatiques, la prospection et l’exploitation pétrolière, la fabrication d’articles en plastique, les matériaux de construction comme ciment, carreaux de revêtement équipements d’hygiène. – VNA