Kukeo Ackhamotry, président de la Commission des Relations extérieures de l’AN, est aussi ​le porte-parole du Comité électoral national du pays. Photo : VNA

Vientiane (VNA) - Les principales questions relatives aux prochaines élections des députés à l’Assemblée nationale (8e législature) et des membres des conseils populaires provinciaux du Laos ont été ​clarifiées lors d'une conférence de presse tenue le 22 février à Vientiane (Laos).

Le président de la Commission des Relations extérieures de l’AN Kukeo Ackhamonty, aussi  porte-parole d​u Comité électoral national du pays, a ​fait connaître les exigences ​auxquelles devront répondre les candidats, le nombre d'électeurs et les préparatifs des élections ​prévues le 20 mars.

​Ainsi ​chaque candidat doit être âgé de plus de 21 ans, avoir de bonnes qualifications professionnelles, être un exemple en matière  d​e respect de la loi et ​de responsabilité.

Le pays compte près de 3,99 millions de citoyens en âge de voter, dont plus de 2 millions de femmes, a dit l'officiel.

Kukeo Akkhamonty a ajouté que le Comité électoral national a mis en place six sous-comités, en charge des affaires politiques, des communications, de l'organisation du personnel, de la défense nationale et ​du budget.

Il y aura 18 sections de vote à travers le pays. ​Sur un total de 211 candidats, dont 50 femmes, les électeurs choisiront 149 députés (8e législature).

De plus, 360 autres ​​personnes seront sélectionnées parmi 508 candidats pour les postes au sein des Conseils populaires de Vientiane et d​es provinces. -VNA