Hanoi (VNA) – Le gouvernement a promulgé un programme d’action destiné à réussir le processus d’intégration internationale, une "orientation majeure pour édifier et défendre la Patrie vietnamienne socialiste", a-t-on appris de résolution gouvernementale N°38/NQ-CP datée du 25 avril.
 
Les entreprises vietnamiennes peuvent profiter de l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union économique eurasiatique pour doper leurs exportations. Photo: VNA
Ce texte vise à continuer de concrétiser les tâches essentielles pour mener à bien la résolution N°06-NQ/TW du 4e Plénum du Comité central du Parti (12e mandat), signée le 5 novembre 2016 par le secrétaire général du Parti Nguyên Phu Trong, sur la réalisation efficace du processus d’intégration économique et le maintien de la stabilité socio-politique dans le contexte d’adhésion du Vietnam aux accords de libre-échange de nouvelle génération.

Le programme d’action du gouvernement prévoit d’améliorer les capacités de mise en œuvre de l’intégration internationale ; d’élever la compétitivité des entreprises et de l’économie vietnamienne ; d’accélérer le développement industriel, agricole et rural ; de maintenir fermement et de renforcer la défense et la sécurité.

Il prévoit également de rehausser l’efficacité des relations extérieures et de la position internationale du Vietnam, de préserver et de promouvoir les valeurs culturelles nationales, et ainsi que d’assigner des tâches relatives au domaine du travail et des affaires sociales.

Dans sa résolution, le gouvernement a souligné la nécessité d’élever l’efficacité des activités de l’Etat de droit socialiste, avec l’accent mis sur l’édification d’un gouvernement facilitateur, de mettre efficacement en œuvre les réforme administrative, judiciaire, de développer harmonieusement les bases d’infrastructure.

Le programme d’action a également avancé des solutions pour améliorer la compétitivité des entreprises et de l’économie nationale, notamment le maintien de la stabilité macro-économique, la création d’un environnement et d’une dynamique de la croissance économique, d’impulsion de l’intégration et du maintien de la stabilité socio-politique.

Il faut déployer vigoureusement la restructuration économique liée au renouvellement du modèle de croissance, se concentrer sur la restructuration industrielle, et accélérer le processus de restructuration de l’agriculture et de l’économie rurale lié à l’édification de la nouvelle ruralité et à l’amélioration de la vie de la population rurale, selon la résolution gouvernementale.

Le Vietnam considère la participation aux accords de libre-échange comme une des démarches importantes dans la mise en oeuvre de sa politique d’intégration active, susceptible de créer de nouvelles impulsions de développement.

Jusqu’à présent, le pays et ses partenaires sont parvenus à 12 accords de libre-échange, deux d’entre eux ne sont pas encore entrés en vigueur, et sont en train de négocier pour 4 autres. Le Vietnam a établi un partenariat avec presque tous les grands marchés du monde. – VNA