mardi 22 août 2017 - 06:47:44

Le cachet du gouvernement sur les réalisations de 2014

Imprimer

2014 a été une année faste pour l’économie vietnamienne : la croissance du PIB a dépassé l’objectif fixé, l’inflation a été ramenée à son plus bas niveau constaté depuis plusieurs années. Les politiques promulguées par le gouvernement pour créer un milieu d’affaires plus propice aux investissements ont aussi eu des effets bénéfiques.

Pour la première fois depuis plusieurs années, en 2014, les objectifs socio-économiques fixés par le gouvernement ont été dépassés et les conséquences de la crise financière mondiale ont été maitrisées. Grâce aux dispositifs efficaces mis en place par le gouvernement, la stabilité macro-économique s’est maintenue et la croissance du PIB est restée à un niveau approprié.

Des dispositifs efficaces

Pour la première fois depuis 3 ans, le PIB a augmenté de 5,98%, soit 0,18% de plus que l’objectif fixé par l’Assemblée nationale. Le taux d’inflation a chuté spectaculairement et en raison d’un taux d’intérêt moins élevé, les ménages et les entreprises ont recouru plus facilement aux crédits.

Les exportations ont enregistré une croissance constante et la balance commerciale est excédentaire. La valeur des exportations est estimée à 150 milliards de dollars, soit une hausse de 13,6% en glissement annuel.

Le nombre de nouveaux projets d’investissements directs étrangers a augmenté de 24,5% et leurs budgets, de 9,6% par rapport à 2013. Ces chiffres démontrent que les investisseurs étrangers ont confiance en la politique menée par le Vietnam.

Tomoyuki Kimoura, directeur de la Banque asiatique de développement, affirme : «C’est la 3 e année consécutive que le Vietnam réussit à stabiliser sa macro-économie, l’inflation et sa réserve en devises étrangères. La croissance du pays est à un niveau raisonnable, laissant à penser que le gouvernement a correctement manoeuvré. Les réformes administratives, la restructuration des entreprises étatiques, du système bancaire et des investissements publics doivent cependant être accélérées pour stabiliser radicalement l’économie.»

La maîtrise des devises s’observe aussi au niveau des taux de change, le taux entre dollar et le dong n’a augmenté que d’un pour cent au cours de l’année 2014, le taux de dollarisation ayant même reculé de 20%. Ces bons chiffres sont en faveur des politiques monétaires menées par le gouvernement.

La Ngoc Thoang, député pour la province de Cao Bang (Nord) indique : « Le gouvernement a appliqué une politique monétaire prudente et en accord avec le double objectif à première vue contradictoire du pays qui consiste à contenir l’inflation tout en laissant la place à la croissance économique. Le gouvernement s’est montré réactif dans sa gestion du taux de change, ce qui a rendu ce taux plus prévisible et renforcé la confiance du marché en la valeur du dong. Ces mesures ont profité à l’exportation et ont permis de recouvrer la confiance des investisseurs étrangers.»

Efforts sans cesse renouvelés pour améliorer le milieu d’affaires

Les réformes administratives se sont multipliées en 2014. Les procédures administratives inutiles ont été supprimées et les conditions d’investissement ont été améliorées pour les entreprises. Des dialogues riches et constructifs ont été menés entre le gouvernement et les entreprises, vietnamiennes et étrangères confondues. Les formalités fiscales, douanières, et immobilières ont été largement simplifiées.

Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam fait savoir : «Le gouvernement a décidé d’utiliser une autre approche pour mener ses réformes administratives. Les normes désormais en vigueur sont conformes à celles de l’ASEAN 6 et l’accent est mis sur les tarifs douaniers, l’accès à l’électricité, la simplification des formalités de création et de dissolution d’entreprises… L’ASEAN 6 exige par exemple de réduire la durée annuelle impartie au paiement des impôts et aux cotisations de la sécurité sociale à 171 heures à la place de 872 heures.»

Le gouvernement vietnamien a jalonné l’année 2014 de mesures phares qui seront autant de piliers pour atteindre les objectifs socio-économiques de 2015. – VOV/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres