Les ministres signent la Déclaration de Kuala Lumpur sur la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale. Photo: VNA

La 10e conférence ministérielle de l’ASEAN sur la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale (AMMTC-10) et ses conférences connexes se sont terminées jeudi 1er octobre en Malaisie, par la présentation de la ​Déclaration de Kuala Lumpur.

​Cette déclaration a été signée par les ministres des dix pays membres de l'ASEAN, dont le général Tran Dai Quang, ministre vietnamien de la Sécurité publique.

Le document affirme l’engagement des pays membres de l’ASEAN ​à collaborer étroitement pour empêcher et lutter contre la criminalité transnationale, et annonce l’organisation annuelle de l’AMMTC au lieu de tous les deux ans.

Les ministres ont convenu de maintenir le rôle central de l’ASEAN et l’intérêt de la région dans des cadres et mécanisme régionaux appropriés, ainsi que de renforcer la coopération avec les partenaires de l’association et les autres pays dans la prévention et la lutte contre la criminalité transfrontalière.

Ils ont donné à l'unanimité leur accord quant à l'élaboration d'un nouveau Plan d’action de l’ASEAN, à l'intensification de l'application des articles ​relatifs à la prévention et à la lutte contre la criminalité transnationale, du Plan directeur de la Communauté Politique-Sécurité de l'ASEAN pour l'après-2015, au renforcement de la collaboration entre les forces d’application de la loi au sein de l’ASEAN. Sans oublier l’amélioration des compétences du système de justice pénale, ainsi que le renforcement des échanges et de la gestion des informations. -VNA