L'ambassadrice américaine auprès de l'ASEAN) Nina Hachigian. Source: massispost.com

Jakarta (VNA) – L'ambassadrice américaine auprès de l'Association des pays de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Nina Hachigian, a exprimé son inquiétude d​evant le déploiement par la Chine d'avions de combat sur l'île de Phu Lâm (Woody) relevant de l'archipel vietnamien de Hoang Sa (Paracels), suite à son installation de batteries de missiles sol-air.

"Nous sommes très inquiets que ces actes augmentent les tensions dans la région et soient contre-productifs", a-t-elle déclaré lors d'un point presse téléphonique tenu mercredi à Jakarta, en Indonésie.

Des responsables américains ont annoncé le 23 février la présence d'une dizaine d'avions de combat chinois sur l'île de Phu Lâm. Dans le même temps, des analystes se sont déclarés préoccupés de l'installation par la Chine de radars à haute fréquence sur cette île, outre des pistes et d'autres installations  sur les îles artificielles que ce pays construit illégalement sur l'archipel vietnamien de Truong Sa (Spratleys).

Le 19 février dernier, le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh, a dit que le Vietnam était profondément préoccupé par ​ces activités de la Chine qui violent gravement ​sa souveraineté sur l'archipel de Hoang Sa et menacent la paix et la stabilité dans la région, ainsi que la sécurité, la sûreté et la liberté de navigation aérienne et maritime en Mer Orientale.

"Le Vietnam exige de la Chine qu'elle mette fin immédiatement à ces actes répréhensibles", a déclaré le Hai Binh, en réponse aux questions de journalistes sur la construction par la Chine d'une base d'hélicoptères militaires sur l’île de Quang Hoa et le déploiement de missiles sol-air HQ-9 sur l'île de Phu Lâm.

Le même jour, le ministère vietnamien des Affaires étrangères a également envoyé une note diplomatique à l'ambassade de Chine à Hanoi pour protester contre les violations ​chinoises ​de sa souveraineté sur l'archipel de Hoang Sa.

Par ailleurs, la mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU a envoyé une note diplomatique au Secrétaire général de l'ONU proposant la distribution officielle de la note envoyée par le ministère vietnamien des Affaires étrangères à l'ambassade de Chine au Vietnam. -VNA