Le TPP a été signé le 4 février par les 12 pays partenaires lors d'une cérémonie en Nouvelle-Zélande. Photo: AFP

 

Auckland (VNA) – L'accord de partenariat transpacifique (TPP), qui doit permettre de créer la plus vaste zone de libre-échange au monde, a été signé le 4 février en Nouvelle-Zélande par les ministres du Commerce et de l’Economie des 12 pays partenaires.

Le TPP vise à abattre les barrières au commerce et à l'investissement entre ses membres qui représentent près de 40% du PIB mondial.

Le président américain, Barack Obama, a salué dans un communiqué publié à Washington la signature de cet accord qui renforcera le leadership américain à l'étranger et soutiendra les emplois aux Etats-Unis.

L'accord a été signé par l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les Etats-Unis et le Vietnam.

Le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoang, a participé à cet événement tenu à Auckland, en présence du Premier ministre néo-zélandais John Key.

Aujourd'hui est un jour important, pas seulement pour la Nouvelle-Zélande, mais aussi pour les 11 autres pays du partenariat transpacifique, a déclaré John Key.

L'accord va permettre d'offrir un meilleur accès aux biens et services à plus de 800 millions de personnes des pays parties au TPP, a-t-il ajouté.

Pour entrer en vigueur, cet accord, qui crée la plus vaste zone de libre-échange au monde, doit être ratifié sous deux ans par les Parlements nationaux des 12 pays concernés. –AFP/VNA