dimanche 23 juillet 2017 - 01:48:02

La culture des algues de raisins de mer à Ninh Thuan, un métier rentable

Imprimer

Raisins de mer. Photo: internet
 

Ninh Thuan (VNA) – Le modèle de culture des algues de raisins de mer des foyers vivant sur le littoral Dam Nai, district de Ninh Hai, province de Binh Thuan (Centre) est rentable.

Avec des investissements initiaux modestes, les agriculteurs peuvent profiter des façades d’eau en friche (étangs, viviers) pour cultiver ces algues. Ce végétal est facile à cultiver et ​est d'une valeur économique élevée. Ainsi, de nombreux foyers d’agriculteurs locaux peuvent d’ores et déjà s’enrichir avec ​cette culture.

Le district de Ninh Hai est considéré comme un pays des algues de raisins de mer. Actuellement, 6 foyers d’agriculteurs cultivent à titre expérimental ce végétal sur une superficie de 15ha. L’efficacité économique initiale se voit nettement. On peut prendre comme exemple la famille Tran Hung, du bourg Khanh Hai. Avec seulement 4ha de culture, chaque jour, plus de 60kg d’algues de raisins de mer fraîches sont récoltés et vendus ​à un prix d’environ 50.000 dông/kg. Après avoir ​déduction des fraix, chaque année, cette famille obtient un revenu net de plus d’un milliard de dôngs.

Selon Nguyen Van Thach, cadre chargé de l’économie et des plans du bourg Khanh Hai, ces algues peuvent être cultivées directement au fond de la mer, des lacs, des étangs, des viviers ou dans des filets en forme de sacs, sous l’eau. En plus, dans certains lieux, on cultive ces algues dans des bassins et des lacs construits en ciment contenant de l’eau de mer. En particulier, si on cultive ces algues directement au fond, l'investissement est modeste, et on peut profiter des façades d’eau des étangs des régions littorales et des baies où l'effet des tempêtes et des vents est réduit.

Les dépenses initiales pour l'achat des variétés, l’amélioration de l’environnement, l'installation des équipements nécessaires, etc. v​ont de 50 à 70 millions de dôngs. En moyenne, près d'une tonne d’algues est plantée sur une superficie de 1.000m² pour favoriser son développement rapide.

La température idéale pour un bon développement est de 20 à 28°C. On peut utiliser des filets de couleur foncée pour régulariser la lumière, faire augmenter ou descendre le niveau d’eau pour rajuster la température appropriée au développement des algues. En plus, un PH de 7,5 à 8 et une salinité de 24°/oo à 32°/oo, sont propices à l’essor des algues de raisins de mer. Et elles pourront être récoltées après un demi-mois de culture. Le rendement moyen est de 10 tonnes/360m² par an.

Le président du Comité populaire du bourg Khanh Hai, Pham Ngoc Thuong, a estimé que Ninh Thuan a un environnement littoral approprié à l’essor des algues de raisins de mer. Avec des particularités comme sa facilité à être cultivée, un coût élevé, et l'exploitation des viviers et façades d’eau en friche, la culture des algues de raisins de mer ​est une des orientations ​pour la restructuration de la production agricole locale.

En plus, un autre atout de culture des algues de raisins de mer, c’est que ce végétal peut améliorer la qualité de l’environnement de vie de l’aquiculture. On peut cultiver  des algues en même temps avec l’aquiculture. Les revenus depuis ces deux activités sont doublés, voire triplés par rapport à l’aquiculture simple.

Les algues de raisins de mer est un aliment nutritif populaire et peut remplacer les légumes. Ces végétaux de Ninh Thuan ont été transformés en algues de raisins de mer fraîches, séchées, en farine, en épice. Ces végétaux sont riches des minéraux, par exemple, protéine, calcium, magie, kali, natrium, iode, fer, vitamine A, et peuvent prévenir les maladies dues à la sous-nutrition, l’anémie.

Des potentiels d’export de ces algues sont énormes car les algues de raisins de mer, de haute valeur nutritive, sont largement consommées au Japon, en  République de Corée, en Chine, en Malaisie...

Ainsi, avec de tels atouts, le Comité populaire du bourg de Khanh Hai a établi des plans pour assister ​les foyers d’agriculteurs souhaitant investir dans cette culture, tout en respectant des normes de l’hygiène alimentaire. En plus, le Comité populaire du bourg de Khanh Hai s’intéresse aussi à la recherche de partenaires, à l’organisation de formations sur le transfert des technologies pour favoriser un développement durable de la culture des algues de raisins de mer pour une vie meilleure de la population locale.

​Le développement de la culture des raisins de mer a ouvert une nouvelle voie aux agriculteurs vietnamiens. Il s’agit en effet d’un métier devenu rentable et peu risqué. -VNA

 


 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres