jeudi 24 août 2017 - 17:46:33

La 4e consultation politique Vietnam-Thaïlande

Imprimer

La 4e consultation politique annuelle Vietnam-Thaïlande a eu lieu le 17 juillet à Bangkok, sous l'égide conjointe du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Quang Vinh, et du ministre p.i et secrétaire permanent du ministère thaïlandais des AE, Sihasak Phuangketkeow.

A cette occasion, M. Sihasak a affirmé que la Thaïlande prenait toujours en haute considération et souhaitait promouvoir son partenariat stratégique avec le Vietnam.

Les deux parties ont examiné le prochain programme de travail pour effectuer dans un moment approprié des visites de haut rang, promouvoir les mécanismes de coopération dont les réunions des Cabinets Vietnam-Thaïlande, du Comité mixte de coopération bilatérale au niveau des ministres des AE, du Comité mixte sur le commerce, du Groupe de travail en matière politique et de sécurité. Elles ont approuvé la collaboration dans l'élaboration du plan d'organisation des activités célébrant le 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques Vietnam-Thaïlande en 2016.

Les deux parties se sont accordées pour favoriser l'intensification de la coopération entre entreprises des deux pays dans le commerce et l'investissement, oeuvrer pour porter la valeur des échanges commerciaux bilatéraux à 15 milliards de dollars en 2020, accélérer la mise en oeuvre des grands projets thaïlandais au Vietnam dans la pétrochimie, la thermoélectricité et le développement des zones industrielles afin d'aider la Thaïlande à devenir un des premiers investisseurs au Vietnam.

Concernant la coopération dans la sécurité et la défense, les deux parties ont décidé d'augmenter les échanges de délégations, d'informations et d'expériences sur la prévention et la lutte contre la criminalité, d'intensifier les patrouilles conjointes et d'examiner le mécanisme de dialogue dans la défense au niveau de vice-ministre. Elles ont approuvé le renforcement de la coopération dans la liaison des routes, le transport littoral, en promouvant les cadres de coopération dans la subrégion du Mékong.

Concernant la coopération en matière d'emploi, le vice-ministre Pham Quang Vinh a demandé à la partie thaïlandaise de créer des conditions favorables aux travailleurs vietnamiens en Thaïlande. Les deux parties sont tombées d'accord sur la signature d'un mémorandum en la matière, l'établissement d'un mécanisme de consultations consulaires pour la coopération bilatérale dans le règlement des problèmes relatifs à la protection des citoyens, à la prévention et à la lutte contre le trafic de drogue...

Les deux parties se sont accordées pour continuer de collaborer avec d'autres pays membres de l'ASEAN pour édifier la Communauté de l'ASEAN en 2015, inciter cette dernière à continuer de manifester son rôle et sa responsabilité sur les questions importantes liées à la paix, à la stabilité et à la coopération au développement dans la région, se coordonner étroitement sur les forums internationaux et régionaux, notamment à l'ONU, l'APEC, l'ASEM...

Concernant la situation en Mer Orientale, les deux parties ont partagé leur inquiétude profonde sur la situation complexe dans cette région maritime, pris en haute estime le rôle et les principes de l'ASEAN figurant dans sa Déclaration en six points et sa Déclaration rendue publique le 10 mai 2014 sur le problème en Mer Orientale. Elles sont tombées d'accord sur l'augmentation des échanges avec d'autres pays aséaniens pour mettre en oeuvre complètement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), en s'efforçant de parvenir dans les plus brefs délais au Code de conduite en Mer Orientale (COC), d'édifier la confiance, de régler les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, pour la paix et la stabilité dans la région.

Le vice-ministre Pham Quang Vinh a affirmé que l'implantation illégale par la Chine de sa plate-forme de forage et l'envoi de nombreux navires dans les eaux vietnamiennes ont constitué une violation grave du droit international, notamment de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la DOC. Il a souligné que la communauté internationale et l'ASEAN doivent persister et être déterminées à ne pas laisser se produire de tels actes de violation, continuer de faire des efforts pour se solidariser et coopérer étroitement afin de garantir la paix, la stabilité, la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation aérienne et maritime en Mer Orientale, observer le droit international, surtout la CNUDM de 1982 et la DOC.

Il a souhaité que la Thaïlande continue de valoriser son rôle de pays coordinateur des relations ASEAN-Chine.

La 5e consultation politique Vietnam-Thaïlande aura lieu en 2015, au Vietnam. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres