La province de Hung Yên (Nord) possède plus de 3.000 ha de longaniers. Photo : Vu Sinh/VNA

Près de deux tonnes de longanes des communes de Hàm Tu et Hông Nam, province de Hung Yên, territoires de longaniers du Nord, sont parties ce dernier week-end à Hô Chi Minh-Ville (Sud) pour traitement par irradiation en vue de leurs exportations aux États-Unis.

Après irradiation, ce lot sera transporté par voie maritime, faisant de 2015 la première année de la présence aux États-Unis de longanes du Vietnam.

Compte tenu du manque de tels centres de traitement au Nord, les produits agricoles - dont le longane - qui doivent être exportés aux États-Unis ont été acheminés à Hô Chi Minh-Ville, ce qui malheureusement entraîne des coûts supplémentaires qui se répercutent sur les prix de vente. 

Selon les prévisions, l’inauguration du Centre de contrôle d’irradiation de Hanoi en 2016 permettra aux longanes de Hung Yên d’être davantage présents à l’étranger en raison de la meilleure compétitivité qui en résultera.

Afin service des exportations, 20 ha de longaniers des communes de Hàm Tu et Hông Nam sont cultivés selon les normes VietGap.

Selon les statistiques, la commune de Hông Nam possède plus de 170 ha de longaniers, soit une production annuelle de plus de 2.000 tonnes, un kilo oscillant de 30.000 à 60.000 dôngs, c’est-à-dire sans grande différence du cours de l’année dernière.

Développer les cultures aux normes VietGap

Pour augmenter les exportations, la province Hung Yên a sélectionné une trentaine de vergers pour des cultures aux normes VietGap.

«Depuis longtemps, nous appliquons les méthodes traditionnelles de père à fils. Après avoir appliqué de nouvelles techniques, les planteurs ne perdent plus de temps pour soigner les longaniers», explique Trân Thi Bac, chef du village de Nê Châu de la commune de Hông Nam. Elle espère que l’année prochaine, de plus en plus familles pratiquent les normes VietGap.

Nguyên Van Thê, président de l’Association des agriculteurs de la commune de Hàm Tu, partage que le longane de Hung Yên est destiné essentiellement au marché domestique. Une petite partie seulement est exportée en Chine.

Hung Yên compte plus de 3.000 ha de longaniers pour une production de 35.000 à 40.000 tonnes. À ce jour, les vergers de la province ont récolté 50% de la production. - VNA