Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) travaille avec les autorités de Hô Chi Minh-Ville. Photo: Vnexpress

 

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Hô Chi Minh-Ville a besoin d'un mécanisme particulier pour mieux remplir son rôle de locomotive économique du pays. C'est ce qu'a ​proposé le secrétaire du Comité municipal du Parti Dinh La Thang au Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, lors d'une séance de travail de cinq heures, le 27 juin, dans la mégapole du Sud.

Dinh La Thang, qui est également membre du Bureau politique du Parti, a ajouté qu'un tel mécanisme devrait être mis en œuvre à titre expérimental pour tirer des enseignements au service de son perfectionnement.

Le président du Comité populaire municipal, Nguyên Thanh Phong, a proposé au chef du gouvernement ​sept axes d'actions pour faciliter le développement rapide et durable de la ville.

Il a demandé plus d'autorités dans la publication de textes normatifs dans certains secteurs et domaines ​pour s'adapter à la situation de la ville, ​dont des décisions concernant la​perception de ​différents types de frais, les amendes administratives sur certaines violations de l'ordre public et la sécurité, ainsi que l'effectif des fonctionnaires locaux. La ville veut aussi un mécanisme spécifique pour sa force de police pour améliorer son professionnalisme.

​Concernant le mécanisme financier actuel, Hô Chi Minh-Ville a proposé au Premier ministre de lui permettr​e de garder 23% de ses recettes budgétaires ​ces 10 prochaines années​, dès 2017.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué les réalisations globales que la ville a obtenues ces derniers temps. Il lui a permis de continuer à piloter ses propres mesures pour faire face aux problèmes émergents. Il a également exhorté les autorités locales à travailler de manière proactive avec les ministères et les ​services du ressort central pour ​élaborer un projet à soumettre au gouvernement. - VNA