«2015 marque une étape importante dans la mise en oeuvre du plan quinquennal de Hô Chi Minh-Ville, notamment dans le secteur du tourisme. La réalisation des travaux majeurs est proposée cette année : améliorer l’infrastructure touristique ainsi que la qualité des services et mettre à jour les produits caractéristiques, notamment dans le domaine fluvial».

Tel est l’avis de la vice-présidente du Comité populaire municipal, Nguyên Thi Hông. Elle l’a partagé lors de la conférence sur le lancement des travaux dans le secteur du tourisme de Hô Chi Minh-Ville en 2015, qui s’est déroulée lundi 2 février dans la mégapole du Sud.

Elle a également souligné qu’il faudrait améliorer rapidement les infrastructures touristiques (fondation d’un office du tourisme, création de stations d’information). En effet, Hô Chi Minh-Ville attire de plus en plus des visiteurs vietnamiens et étrangers. Concernant le tourisme fluvial, il est nécessaire de se démarquer de ce qui est déjà proposé dans le delta du Mékong. Le Service municipal du tourisme doit donner de meilleures conditions aux entreprises qui participent au développement de ce secteur. Il faut notamment mettre l’accent sur la construction de ports touristiques.

Nguyên Thi Hông a aussi proposé d’autres améliorations : mieux structurer le Service municipal du tourisme, qui a été réorganisé en octobre 2014 ; renforcer la coopération avec d’autres organes ; améliorer la qualité des services dans le commerce et la gastronomie. Il s'agit également de promouvoir le programme «Hô Chi Minh-Ville : 100 choses incontournables», de poursuivre le «Programme de stimulation du tourisme dans le pays», de renforcer les travaux concernant la sécurité des touristes, etc.

Destination amicale

Hô Chi Minh-Ville, une destination amicale.
«Hô Chi Minh-Ville doit continuer à se mettre en avant, notamment au travers du slogan «Hô Chi Minh-Ville : une destination amicale, attractive et sécuritaire», à accélérer le développement durable du tourisme et à améliorer les produits et services touristiques. La ville doit renforcer ses travaux de promotion et de coopération internationale pour pouvoir concurrencer les pays voisins», a affirmé La Quôc Khánh, directeur adjoint du Service municipal du tourisme.

Lors de la conférence, au nom du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Van Tuân, chef de l’Administration nationale du tourisme, a officiellement rendu publique la décision N° 92 du gouvernement sur «Certaines mesures pour promouvoir le développement du tourisme vietnamien dans la nouvelle période». Elle a été approuvée fin décembre 2014 par le Premier ministre Nguyên Tân Dung.

Selon cette décision, le gouvernement a demandé à tous les ministères et branches concernés, les associations touristiques de toutes les localités et les entreprises touristiques de mettre l’accent sur la réalisation des mesures proposées pour le développement du tourisme dans les domaines suivants : améliorer la conscience de la population sur le développement du tourisme, renforcer le soutien de l’État, créer de meilleures conditions au développement du secteur, assurer un environnement sûr aux visiteurs, soutenir activement et résoudre rapidement les difficultés des entreprises touristiques, intensifier la gestion étatique.

Selon les statistiques de 2014, Hô Chi Minh-Ville est toujours le plus grand centre touristique du pays. La ville a connu une croissance durable, qui a contribué à son développement socio-économique. Elle a accueilli environ 4,4 millions de touristes étrangers, soit 56% du total du pays, et 17,6 millions de touristes vietnamiens. Cependant, selon les experts, Hô Chi Minh-Ville doit encore relever de nombreux défis concernant la planification, le développement de produits et de services, la sécurité, etc. -CVN/VNA