Moustique de l'espèce Aedes albopictus, dit aussi moustique-tigre. Crédit Photo: Getty Images

Ho Chi Minh (VNA) – Le Comité populaire d'Ho Chi Minh-Ville a décidé de déclarer le quartier de Thach My Loi du 2e arrondissement en épidémie après la découverte d’un cas de contamination par le virus Zika.

Le Comité populaire municipal a demandé au directeur du service municipal de la santé et aux présidents du Comité populaire des arrondissements et districts de coo​pérer avec les services et secteurs concernés ​pour le déplo​iement des mesures de prévention et de lutte épidémiques contre le virus Zika, ainsi que de renforcer les tâches d’hygiène de l’environnement dans les quartiers et foyers.

Le 5 avril, le ministère de la Santé a annoncé deux premiers cas d’infection par le virus Zika, dont une femme de 33 ans en enceinte de deux mois, à Ho Chi Minh-Ville, qui a développé des symptômes de fièvre légère, d'éruptions cutanées, de maux de tête, ainsi qu'une conjonctivite le 29 mars dernier.

Elle a été testée positive par l’Institut Pasteur d'Ho Chi Minh-Ville, test confirmé le 4 avril par l'Institut national d'hygiène et d'épidémiologie (NIHE) et l’Ecole supérieure de Nagasaki basée au NIHE.

Selon l'OMS, le virus Zika a été identifié pour la première fois en Ouganda en 1947 chez des singes rhésus, par le biais d’un réseau de surveillance de la fièvre jaune selvatique. Il a ensuite été ​dépisté chez l’homme en 1952 en Ouganda et en Tanzanie. Des flambées de maladie à virus Zika ont été observées en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique.

Actuellement, il n'y a pas de vaccin ou médicament spécifique pour traiter la maladie. - VNA