Pour le prochain Têt, Hô Chi Minh-Ville veillera à ce qu’il y ait suffisamment de marchandises. Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Lors d’une récente réunion entre le Service de l’industrie et du commerce de Hô Chi Minh-Ville et les services concernés sur le plan de préparation des marchandises du Têt Binh Thân 2016 (Année du Singe), la mégalopole du Sud préparera un volume de marchandises d’une valeur de plus de 16.200 milliards de dôngs.

Ce plan doit assurer suffisamment de marchandises, dont la hausse prévue est de 10 à 20% par rapport à 2015. Les entreprises impliquées dans le plan de stabilisation du marché sont en train de le déployer. Elles se sont également engagées à ne pas relever leurs prix, a informé Lê Ngoc Dào, directrice adjointe du Service municipal de l’industrie et du commerce.

Concrètement, la valeur totale des marchandises augmentera de 462 milliards de dôngs pour atteindre 16.208,8 milliards de dôngs, soit une hausse de 2,9% en un an. Sur ce total, la valeur des biens du programme de stabilisation des prix du marché s’élèvera à 6.863,9 milliards de dôngs, + 30-40% en un an.

Les trois grands marchés de vente en gros de Hô Chi Minh-Ville traitent quotidiennement 8.000 tonnes de marchandises. Et à l’approche du Têt, ce chiffre augmentera d’environ 80% pour atteindre 14-15.000 tonnes.

Selon les prévisions, durant le Têt, 40 millions de litres de bière et 45 millions de litres de boissons rafraîchissantes seront consommés à Hô Chi Minh-Ville, soit 30% de plus que les mois normaux. Quant aux friandises, fruits confis et bonbons, les besoins sont d’environ 18.000 tonnes, +10-20% en un an.

Quant aux prix, grâce au programme de stabilisation, il n’y aura pas de changement pendant les deux mois avant, durant et après le Têt, sauf le prix des volailles, qui pourrait diminuer de 1.000 à 2.000 dôngs le kilo, a affirmé Lê Ngoc Dào. -CVN/VNA