Hanoi (VNA) - À partir du 1er septembre, l’ouverture des restaurants, bars et cafés de l’arrondissement de Hoàn Kiêm de Hanoï sera autorisée jusqu’à 2h du matin le week-end.

Le marché nocturne de fleurs de Quang Ba, une destination de choix de nombreux touristes étrangers. Photo : VNA

Selon le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, cette autorisation est expérimentale. Toutes les activités commerciales après minuit doivent être déclarées auprès du Comité populaire de Hoàn Kiêm et satisfaire aux conditions de sécurité. En particulier, la vente d’alcool et de bière aux mineurs est interdite dans les établissements, insiste Nguyên Duc Chung.

D’après le président du Comité populaire de Hanoï, de nombreux touristes étrangers ont fait remarquer que les loisirs nocturnes sont caractéristiques d’une ville de tourisme.

Actuellement, l’autorité municipale se conforme au Statut des activités culturelles et de commerce de services culturels publics. Conformément à ce dernier, les spectacles artistiques, les défilés de mode, les discothèques et les karaokés sont interdits de minuit à 8h du matin. Quant aux boutiques de jeux en ligne et autres loisirs, elles doivent être fermées de 22h à 8h.

Réveiller le tourisme de la capitale

 

Des étrangers dans le Vieux quartier de Hanoï. Photo : Tuôi Tre

 

Selon les statistiques, les dépenses journalières d’un voyageur étranger au Vietnam sont estimées à 50 dollars, alors qu’elles sont d’environ 100 dollars en Thaïlande, et 150 dollars en République de Corée et au Japon. Ce qui montre le manque de services de loisir du Vietnam et, plus particulièrement, de Hanoï.

L’autorisation d’ouverture des restaurants, bars et cafés jusqu’à 2h du matin est donc indispensable si l’on veut améliorer cette dépense quotidienne des visiteurs étrangers.

Dô Dinh Hông, directeur du Service municipal du tourisme, a affirmé qu’il s’agissait d’une mesure efficace en vue d’une augmentation de la durée de séjour, sans compter le développement d’entreprises de loisir au profit de l’économie locale.

Toujours selon lui, l’interdiction de commerce et de fourniture de services après minuit ennuie les voyageurs, en particulier les jeunes. Hanoï, et plus généralement le Vietnam, est, dans ces conditions, d’une véritable monotonie, à l’opposé de l’animation d’autres villes de l’ASEAN comme Bangkok (Thaïlande), Manille (Philippines) et Singapour.

Le directeur du tour-opérateur TransViet, Nguyên Tiên Dat, considère aussi que cette décision rend plus attrayant le tourisme hanoïen, et permettra de le développer.

Les villes mondiales sans sommeil

Rabat, Maroc

Si Rabat est la capitale administrative du Royaume, ses nuits sont sans doute celles d'une ville touristique. Dès le coucher du soleil, la place centrale de la ville est animée et transformée en zone gastronomique. Les petites ruelles de la Médina sont envahies de gens venant se promener ou faire des achats dans les boutiques d'artisanat. Les habitants et les visiteurs étrangers font de longues queues pour acheter des spécialités telles que pain à la viande de mouton, pâtisseries.

Amsterdam, Pays-Bas

Dès la nuit tombée, les cinéphiles peuvent aller au THE MOVIES, un théâtre du style des années 1920, après avoir diné dans un des nombreux restaurants situés à proximité, puis aller dans un des non moins nombreux bars. Parmi les endroits paisibles, Wynand Fockink, où l'on peut déguster les meilleurs vins des Pays-Bas.

Rome, Italie

Selon de nombreuses personnes, Rome l’éternelle enchante tous ceux qui la visitent, et est unique pour sa vie nocturne. Les clubs, discothèques, théâtres ou centres communautaires offrent des spectacles et des soirées pour tous les goûts et tous les âges. Vous pouvez vous promener dans les rues Trastevere avec une crème glacée à la main, vous asseoir à l'un des nombreux bars donnant sur le Campo de Fiori ou dans un bar à vin du quartier universitaire de San Lorenzo, comme danser jusqu'à l'aube dans l'une des nombreuses boîtes de nuit dans le Testaccio.

Mumbai, Inde

L’ancienne Bombay, Mumbai depuis 1995, aux 19 millions d’habitants et capitale du commerce et de la finance de l’Inde, est souvent comparée à New York. Comme cette dernière, Mumbai est une ville qui ne dort jamais et qui offre une vie nocturne animée que vous devez absolument découvrir lors de votre voyage dans cette magnifique métropole.

Le Caire, Égypte

Outre ses pyramides illustres, la capitale égyptienne Caire séduit les touristes étrangers par sa vie nocturne. Elle n’est pas aussi animée que dans d’autres villes d’Orient, mais les amateurs de musique de club et de cocktails ne s’ennuieront certainement pas. Aux passionnés de danses, on recommande la boîte de nuit After Eight qui propose vraiment tous les soirs des soirées féeriques. Parmi les bars se distingue le Sand, qui est devenu très populaire grâce aux meilleurs choix de spécialités gastronomiques, et à des programmes de distraction très variés.

Bangkok, Thaïlande

La capitale thaïlandaise devient plus charmante dans la nuit avec les  lumières de ses gratte-ciels, de ses bars, de ses restaurants... La meilleure destination de Bangkok est la rue Khao San où les boutiques bon marché se sont regroupées.

Tokyo, Japon

La vie nocturne à Tokyo est l'une des plus effervescentes du monde. Outre les centres commerciaux animés, les boîtes de nuit et les restaurations de rue sont des destinations de rêve pour de nombreux voyageurs étrangers. Ils peuvent en outre visiter le marché aux poissons de Tsukiji pour découvrir les ventes aux enchères de lots de thon. Ouvrant à 5h, Tsukiji est le principal marché aux poissons de la métropole de Tokyo, et le plus grand marché de gros du monde pour les poissons et fruits de mer. -CVN/VNA