Le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai a inauguré dimanche 4 janvier l’aérogare T2 de l’aéroport international de Noi Bai, à Hanoi. Un ouvrage d'importance national.

Terminal le plus grand et le plus moderne du pays, l’aérogare T2 a été mise en chantier le 4 décembre 2011. D'un montant de près d’un milliard de dollars, provenant d'Aides publiques pour le développement (APD) du gouvernement japonais, la nouvelle aérogare a une surface de plancher de 139.216m², sur 4 étages (non compris le souterrain destiné aux travaux techniques). Le terminal peut servir quotidiennement 30.000 passagers avec 230 décollages et atterrissages. Dans une première phase (2015-2020), il pourra accueillir 10 millions de passagers par an; entre 2020 et 2030, jusqu’à 15 millions.

L’aérogare T2 permettra d’améliorer la capacité des services du secteur des transports et des communications, contribuant à perfectionner les infrastructures de base du pays, a indiqué le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai, lors de la cérémonie d'inauguration. Il a également souligné l’engagement du gouvernement vietnamien d’utiliser efficacement les APD japonaises. Il a souhaité en recevoir encore, contribuant à approfondir les relations entre les deux pays. 


Les délégués coupent la bande d'inauguration de l’aérogare T2.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le ministre japonais de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, Akihiro Ohta, a déclaré que le gouvernement japonais se réjouit d’avoir contribué à la construction de l’aérogare T2. Outre le financement, les entreprises japonaises et vietnamiennes ont travaillé ensemble, de la planification jusqu'à la mise en travaux, permettant aux partenaires vietnamiens de bénéficier des connaissances et expériences des entreprises japonaises.

Le même jour, d’autres ouvrages importants de Hanoi ont été inaugurés : le pont Nhat Tan et la voie rapide reliant ce pont à l’aéroport international de Noi Bai. La cérémonie d’inauguration a été honorée par la présence du président de l’Assemblée nationale, Nguyen Sinh Hung.

Ces ouvrages importants ont également été financés par des APD japonaises, avec un fonds de contrepartie du gouvernement vietnamien. Le pont Nhat Tan - le premier pont à haubans de Hanoi - permettra d'assurer la fluidité du trafic entre l'aéroport international de Noi Bai et le centre-ville. Coût : plus de 13.600 milliards de dôngs.

La voie rapide reliant ce pont à l'aéroport est un axe routier moderne de 12,1 km de long. D’un coût de 6.742 milliards de dongs, il a reçu le nom du feu général Vo Nguyen Giap (1911-2013).-VNA