Planche 3D de la rue des livres qui couvrira l’intégralité de la rue du 19 Décembre, dans le centre-ville de Hanoï.

Hanoi (VNA) - La rue du 19/12 (19 décembre), au cœur de la capitale, est en cours d’aménagement pour devenir la rue des livres de Hanoï. Cette nouvelle destination de lecture sera inaugurée le 24 avril 2017, à l’occasion de la Journée du livre du Vietnam.

Les travaux d’aménagement de la rue des livres de Hanoï ont été officiellement lancés le 19 décembre par le Service municipal de l’information et de la communication. D’après Phan Lan Tu, directrice de ce service, une fois achevée, cette rue des livres sera ouverte aux lecteurs et visiteurs tous les jours de 08h00 à 22h00. Selon le plan, elle couvrira les 200 mètres de la rue du 19/12 qui relie les rues Hai Bà Trung et Ly Thuong Kiêt, dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm, au centre-ville.

Une vingtaine de stands sera dressée pour regrouper des titres couvrant tous les domaines (littérature, santé, économie, sciences, éducation, etc.). Un espace réservé aux e-books sera aussi aménagé avec une couverture wifi pour faciliter la présentation et la promotion des nouveaux titres électroniques. En outre, les visiteurs et les lecteurs pourront trouver ici des zones de lecture confortables et s’inscrire pendant le week-end aux débats et rencontres d’auteurs, de même qu’aux programmes culturels et artistiques.

Des distributeurs triés sur le volet

Interrogée sur la sélection des distributeurs de livres, Trân Thi Mai Dung, responsable de la presse, de la communication et de la publication du Service municipal de l’information et de la communication, précise que seules les maisons d’éditions, les compagnies de distribution de livres prestigieux dont les productions ont été appréciées par les lecteurs seront retenues. «Ces sociétés doivent respecter les engagements pris avec nous dont l’organisation régulière de rencontres entre lecteurs et auteurs ou de débats de lecture, en plus de la présentation des nouveaux ouvrages. Nous avons donné notre propre mécanisme de gestion et de surveillance pour ces acteurs en vue de garantir que les manuscrits qu’ils présentent aux lecteurs soient de bonne qualité», assure Mme Dung.

Ces dernières années, Hanoï organise chaque année en été et en automne beaucoup de foires du livres dans le but d’inciter la culture de lecture notamment chez les jeunes.   

La directrice du Service municipal de l’information et de la communication, Phan Lan Tu, a souligné «la nécessité de créer à Hanoï une rue des livres pour promouvoir la culture de la lecture chez les Hanoïens, à commencer par les jeunes».

D’après elle, la capitale compte plusieurs lieux baptisés populairement «rue des livres» dont Nguyên Xi ou Dinh Lê. Mais elles ne sont que des points de vente et il n’y a pas ou peu d’espaces de lecture. Les rencontres avec les auteurs ou les débats de lecture sont également aux abonnés absents. «Nous espérons que cette vraie rue des livres deviendra une adresse courue par les lecteurs avec une riche gamme d’activités de promotion de la culture de la lecture», conclut-elle. ​​-CVN/VNA