dimanche 20 août 2017 - 09:08:56

Formation régionale de formateurs sur le cours d’insertion professionnelle

Imprimer

Hanoi (VNA) - Une formation régionale des formateurs francophones au service du cours d’insertion professionnelle a lieu du 9 au 11 août à Hanoï. L’objectif est de les équiper des compétences pour appliquer une nouvelle méthode d’enseignement combinant la formation en classe présentielle et celle à distance.

La formation de l'AUF permettra aux enseignants d’acquérir les compétences pédagogiques nécessaires pour accompagner les futurs diplômés francophones. Photo: VNA

Le Module d’insertion professionnelle (MIP) en présentiel (ou classe présentielle) - permettant aux étudiants d’acquérir des techniques à la recherche d’emploi - a été conçu il y a plusieurs années par la Direction régionale Asie-Pacifique de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Depuis 2016, cette dernière développe un nouveau dispositif de ce module en hybride, autrement dit le cours hybride d’insertion professionnelle. 

«Le cours hybride d’insertion professionnelle cible les futurs diplômés qui s’inscrivent dans les programmes de formation de licencié et d’agrégé avec le concours de l’AUF, ceux d’autres formations francophones (dont le Programme de formation d’ingénieurs d’excellence au Vietnam - PFIEV, ndlr) ainsi que les étudiants inscrits dans les Départements de français des universités membres de l’AUF. Conçu pour un dispositif alternant des séances en classe présentielle et à distance pendant six semaines, ce cours leur permet d’apprivoiser un ensemble d’outils pratiques et efficaces pour bien préparer leur entrée sur le marché de l’emploi», a fait savoir Nguyên Thi Thanh Huong, enseignante-chercheuse de l’École polytechnique de Hanoï, conceptrice du concours.

Les compétences nécessaires au programme

D'après elle, au programme du cours, les étudiants ont à faire la partie théorique à distance pendant trois heures via les documents implémentés et des forums. Les séances en présentiel d’une durée de deux heures visent la présentation des productions rédigées à la maison et les discussions sur les techniques. «Via ce cours, les jeunes sont capables de construire leur projet professionnel, d’apprendre à parler d’eux, de rédiger un curriculum vitae, de réussir leur lettre de motivation et de bien préparer leur entretien d’embauche. Ils peuvent acquérir des compétences douces, notamment l’élaboration du plan de travail indépendant, la gestion du temps, les échanges en groupes (équipes) à distance», a-t-elle informé. 

Cette formation régionale de formateurs sur le cours hydride d’insertion professionnelle réunit une vingtaine d’enseignants francophones venus de quatre pays (Vietnam, Cambodge, Laos et Thaïlande). «Cette formation est destinée aux enseignants accompagnant les futurs diplômés participant audit cours», a expliqué Nguyên Thi Thanh Huong.

Trois expérimentations du cours hybride d’insertion professionnelle ont été menées. La première, entre mars et avril 2016, était réservée aux étudiants de l’École polytechnique de Hanoï, de l’École supérieure de commerce extérieur de Hanoï et de l’Université des transports et des communications de Hanoï, sous forme d’inscription volontaire. La deuxième, de septembre à octobre 2016, était le Programme de formation d’ingénieurs d’excellence au Vietnam (PFIEV) de l’École polytechnique de Hanoï. La troisième, d’avril à juin 2017, a impliqué les étudiants de l’Université de Hanoï sous forme d’inscription volontaire. «Les résultats de ces expérimentations sont encourageants. L’AUF espère que ses universités membres s’intéresseront à ce cours et l’inséreront dans les cursus à partir de l’année scolaire 2017-2018», a-t-elle conclu. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres