La Conférence des recteurs des universités membres de l’Agence universitaire de la Francophonie en Asie-Pacifique (CONFRASIE), est inaugurée, à Bangkok, en Thaïlande, le 4 avril. Photo: VNA


Bangkok (VNA) - Des représentants de 52 universités d'enseignement du français au Vietnam ont assisté à la Conférence des recteurs des universités membres de l’Agence universitaire de la Francophonie en Asie-Pacifique (CONFRASIE), à Bangkok, en Thaïlande, le 4 avril.

«L’université en Asie-Pacifique: aujourd’hui et demain» est le thème de la 12e CONFRASIE qui rassemble à Bangkok 85 établissements de 9 pays d’Asie-Pacifique. Une centaine de représentants d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche du Cambodge, de Chine, de République de Corée, du Laos, de Nouvelle-Calédonie, de Thaïlande, de Mongolie, des Fidji et du Vietnam sont présents à ce plus grand forum régional sur l’enseignement supérieur et la recherche pour échanger sur la politique académique et scientifique ainsi que sur les défis auxquels ils font face.

La conférence  discute des défis dans l'enseignement supérieur, y compris la qualité de la formation et de la recherche, l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômés, et la responsabilité sociale des universités.

Six tables rondes sont organisées afin de débattre des thématiques prioritaires actuelles de l’enseignement supérieur et de la recherche dans la région, à savoir : la formation, la recherche et les défis d’un pilotage centré sur la qualité ; l’innovation et l’entrepreneuriat entre culture, pratique et valorisation ; l’université comme opérateur du développement local et global et les stratégies partenariales ; la gouvernance universitaire et le plan stratégique de développement dans des environnements en mutation ; l’employabilité et l’insertion professionnelle des diplômés comme réponses aux défis socio-économiques.

L’objectif de ces débats est d’alimenter les réflexions qui se dérouleront lors de l’Assemblée générale de l’AUF qui se tiendra à Marrakech (Maroc) en mai prochain.  

S'adressant à la cérémonie d'ouverture, Jean-Paul de Gaudemar, directeur général de l'AUF a souligné la nécessité de protéger la francophonie, de promouvoir l'enseignement et les recherches scientifiques dans les universités francophones.
 
À cette occasion, la CONFRASIE a accueilli deux nouveaux membres, l'Université Ajou de la République de Corée et l'Académie diplomatique de Chine, portant le nombre total de ses membres à 85.
Événement bisannuel organisé depuis 1999, la CONFRASIE constitue un lieu d’échanges et de concertation entre responsables d’établissements de plusieurs pays de la région. Elle joue un rôle majeur dans l’identification et la valorisation des potentialités d’expertise au sein de ses membres, ainsi que dans la définition des orientations stratégiques en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Elle accompagne les innovations dans le domaine de la gouvernance universitaire de ses institutions membres à travers son offre francophone d’expertise.


Auparavant, le 3 avril, le Campus numérique francophone partenaire (CNFp) de Rangsit, a ouvert ses portes à l’Université Rangsit, à Bangkok en Thaïlande.

Le CNFp de Rangsit constitue un espace entièrement dédié à la recherche et à l’enseignement supérieur francophone. En particulier, il met à disposition de la communauté universitaire du pays et de la capitale thaïlandaise un pôle d’attractivité pour la francophonie universitaire, un lieu au service de l’innovation scientifique et pédagogique ainsi qu’un espace de rencontre ouvert à la communauté universitaire francophone. -VNA