Le gouvernement vient de promulguer un programme d'action concernant le développement des sciences et des technologies pour en faire une force motrice du développement national dans son intégration internationale.

Ce programme d'action vise à appliquer la résolution N°20 du 6e Plénum du CC du PCV rendue publique le 1er novembre dernier sur le développement des sciences et des technologies au service de l'industrialisation et de la modernisation du pays dans une économie de marché orientée vers le socialisme et l'intégration internationale.

Selon ce programme, le gouvernement a défini comme mesures principales: communiquer au sein de toutes les administrations nationales et de la population sur les objectifs, les tâches et les mesures de développement des sciences et technologies au service de l'industrialisation et de la modernisation du pays, perfectionner les mécanismes sur les activités dans ces domaines, mettre en oeuvre les tâches principales en la matière, développer le marché des sciences et des technologies, mener une coopération internationale en la matière.

                                         

Ce programme définit les tâches en vue d'aider les ministères, les branches et les localités à élaborer leurs plans d'action, à contrôler et à évaluer la résolution N°20 pour développer vigoureusement les sciences et les technologies, en faire un pilier le plus important du développement des forces de production modernes, de l'économie du savoir, de l'amélioration de l'efficacité et de la compétitivité de l'économie nationale, de la protection de l'environnement et du maintien de la sécurité et de la défense.

Selon ce dernier, la loi sur les sciences et les technologies sera amendée. La mobilisation de toutes les ressources financières du secteur privé, public et de l'investissement étranger vise à les développer.

                                     

En outre, les investissements augmenteront au service de l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam, de celle des sciences sociales du Vietnam, des deux universités nationales... Certains instituts ou centres de recherche verront le jour dans les zones économiques de pointe, en vue d'exploiter au maximum les atouts de chaque zone. Les sciences et les technologies doivent être reliées à l'éducation et à la formation, à la production pour créer des produits importants dans chaque zone.

Il faut mobiliser les ressources financières et mettre en service les trois parcs high-tech de Hoa Lac (Hanoi), de Hô Chi Minh-Ville et de Da Nang (Centre), édifier des zones agricoles de hautes technologies, des zones des technologies de l'information (TI) conformément au plan d'aménagement du développement socioéconomique de chaque région.

En ce qui concerne le développement du marché des sciences et technologies, il faut établir des salles de transactions technologiques nationales à Hanoi, Hô Chi Minh-Ville et à Da Nang reliées aux réseaux des centres d'application et de tranfert technologiques des localités, ainsi qu'aux salles de transactions technologiques dans la région comme du monde. Il faut prendre des mesures d'assistance au marché domestique, empêcher les importations de technologies arriérées, attirer les scientifiques vietnamiens d'outre mer et étrangers pour travailler au Vietnam. - AVI