mercredi 28 juin 2017 - 02:09:32

Entrevue Tran Dai Quang - Li Keqiang

Nguyễn Thị Hồng Minh source Imprimer

Le président Tran Dai Quang (droite) et le Premier ministre chinois Li Keqiang. Photo: VNA

Pékin (VNA) - Une coopération plus forte dans toutes les sphères entre le Vietnam et la Chine est essentielle pour le développement de chaque pays, apportant des avantages économiques et renforçant la confiance mutuelle et l'amitié entre les deux peuples, a déclaré le président Tran Dai Quang.

Il a fait cette remarque lors d'une entrevue avec le Premier ministre chinois Li Keqiang à Pékin le 12 mai, dans le cadre de sa visite d'Etat en Chine.

Le président Tran Dai Quang a souligné que, dans une situation mondiale complexe, l'amélioration de l'amitié et de la coopération Vietnam-Chine est une demande objective et conforme aux intérêts fondamentaux et à long terme des deux peuples. Cela profitera également à la paix, à la stabilité et au développement dans la région et dans le monde.

Il a demandé au Premier ministre chinois de continuer à prêter attention à la mise en œuvre de certaines mesures visant à améliorer l'efficacité de la coopération bilatérale.

En termes de commerce, le président vietnamien a espéré que les ministères, les secteurs et les localités de Chine concluront bientôt les procédures juridiques afin d’ouvrir le marché chinois pour le lait et les produits laitiers, les fruits, les produits aquatiques et la viande du porc du Vietnam.

Il a exhorté la partie chinoise à continuer de faciliter les échanges entre les grandes entreprises des deux pays dans les secteurs du charbon et des produits agricoles, en particulier le riz et le manioc. Un commerce plus fort des produits agricoles contribuera non seulement à stimuler la croissance saine et durable du commerce bilatéral, mais aussi à bénéficier aux agriculteurs vietnamiens.

Le groupe de travail pour la coopération en matière d'infrastructure devrait continuer à valoriser son rôle afin de promouvoir les grands projets d'investissement, en particulier dans l’agriculture de haute technologie, l’industrie auxiliaire, les énergies renouvelables et propres. Il a exhorté les entreprises des deux pays à résoudre rapidement les problèmes existants dans leurs projets de coopération.

En ce qui concerne le partenariat financier, il a appelé la Chine à fournir au Vietnam des prêts plus préférentiels et à faciliter l'accès du Vietnam aux prêts concessionnels dans le cadre de la coopération ASEAN-Chine et Mékong-Lancang. Il a déclaré que les deux pays devraient intensifier la collaboration en agriculture et en environnement en mettant l'accent sur la réponse aux changements climatiques, l'utilisation durable des ressources en eau de la rivière Mekong-Lancang et la création de variétés de riz tolérantes à la sécheresse et à l'intrusion d'eau salée au Vietnam.
Ils devraient également renforcer les liens dans la science-technologie et assurer la sécurité nucléaire.
Le président Tran Dai Quang a souligné la nécessité d'intensifier la coopération gagnant-gagnant entre les localités vietnamiennes et chinoises dans l'économie, le commerce, le tourisme, la gestion des frontières et la protection des intérêts légitimes des travailleurs saisonniers dans les zones frontalières. Il est nécessaire de continuer à ouvrir et à améliorer les paires de postes frontaliers, à favoriser le dédouanement, à coopérer pour lutter contre la criminalité et à assurer la sécurité et l'ordre dans les zones frontalières, et à maintenir un environnement pacifique et stable pour la coopération et le développement des deux pays.


Pour sa part, le Premier ministre Li Keqiang a réitéré que le Parti, le gouvernement et le peuple de Chine attachent de l’importance au voisinage amical et à la coopération globale avec le Vietnam.
La Chine prête son attention aux préoccupations du Vietnam et a intensifié les mesures visant à accroître l'importation des produits agricoles du Vietnam, à améliorer la balance commerciale et à créer des conditions plus favorables pour la fourniture des prêts concessionnels. Elle a également travaillé activement en réponse à la demande du Vietnam relative à l'utilisation durable des ressources en eau transfrontalières, a-t-il déclaré.

Il est d'accord avec l'avis du président Tran Dai Quang sur la nécessité d'augmenter les discussions stratégiques et de diriger les secteurs et les localités des deux pays à respecter sérieusement les perceptions communes auxquelles avaient parvenu les dirigeants du Vietnam et de la Chine. Les deux parties devraient mettre en oeuvre activement des mesures pour renforcer la coopération dans tous les domaines, contribuant ainsi au partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam-Chine. –VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres