vendredi 18 août 2017 - 17:45:04

Développement des régions peuplées de minorités

Imprimer

Le Parti et l'Etat prêtent une grande attention et investissent beaucoup dans le développement des régions montagneuses habitées par les ethnies, a déclaré le Premier ministre, M. Nguyên Tân Dung, lors d'une réunion organisée jeudi à Hanoi.

Il a souligné que ces régions jouent un rôle important pour le développement du pays et ce sur tous les plans, qu'ils soient économique, politique, de la défense ou de la sécurité...

Le pays compte 53 ethnies minoritaires totalisant 12,3 millions de personnes, ce qui représente 14,27 % de la population nationale, a-t-on appris de cette réunion nationale sur l'évaluation et l'application des politiques au profit des régions montagneuses habitées par les ethnies.

Selon le Comité des affaires ethniques, plusieurs problèmes dans ces régions ont été traités durant la période 2006-2012. Des infrastructures ont été construites, et des programmes de lutte contre la pauvreté ont été mis en oeuvre dans 62 districts avec aides en termes de terres agricoles, de logement, d'approvisonnement en eau potable...

Ces activités ont coûté plus de 54.770 milliards de dongs, investissements qui ont contribué notablement à changer les conditions de vie des ces populations.

Toutefois, le taux de pauvreté dans ces régions demeure encore assez élévé avec 28,55 % dans le Nord-Ouest, 17,39 % dans le Nord-Est, et 15,58 % sur les Hauts Plateaux du Centre. De même, le système d'éducation, de santé et d'informations... laissent encore à désirer.

Les politiques d'assistance doivent donc être poursuivies, selon le ministre et président du Comité des affaires ethniques, M. Giang Seo Phu, qui a souligné que la construction d'ouvrages essentiels, l'amélioration de la qualité de l'éducation et de la formation professionnelle, celle du système de santé, ainsi que la garantie de ressources financières sont les points essentiels dans les temps à venir.

En conclusion, M. Nguyên Tân Dung a demandé aux ministères et secteurs de se concentrer sur la réduction de la pauvreté en créant des conditions favorables aux activités de production des familles de ces ethnies, au reboisement et au développement durable des forêts, de s'intéresser à l'investissement dans les infrastructures, ainsi qu'au développement de la santé, de l'éducation et de la formation...- AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres