jeudi 17 août 2017 - 00:40:10

Des tablettes de bois inscrites au Registre "Mémoire du monde"

Imprimer

La province de Bac Giang (Nord) a reçu samedi le certificat de reconnaissance des tablettes de bois de la pagode Vĩnh Nghiêm en tant que patrimoine documentaire mondial de la région Asie-Pacifique.

Au nombre de 3.050 regroupées en 9 livres, cet ensemble de tablettes de bois est un trésor inestimable sur le plan de l'histoire du bouddhisme vietnamien et de sa liturgie, mais aussi sur les sciences, la philosophie, la sociologie et la linguistique, et ce, à travers plusieurs périodes allant du XVIIe au XIXe siècle.

Leur exceptionnelle qualité témoigne de la maîtrise des artisans qui les ont réalisées, de leur connaissance profonde du hán (le chinois) comme du nôm (écriture vietnamienne employant les caractères chinois).

Les tablettes de bois de la pagode Vĩnh Nghiêm étaient utilisées pour imprimer les sutras de la secte bouddhique Truc Lam concernent la pagode du même nom située dans la commune de Tri Yen, district de Yen Dung.

Cette pagode a été construite au 11ème siècle, sous la dynastie des Ly. Au 13ème siècle, sous celle des Trân, les trois fondateurs de la secte Truc Lâm, à savoir Tran Nhân Tông, Phap Loa et Huyen Quang, l'ont élargie pour en faire un lieu de formation des bonzes.

L’inscription au Registre "Mémoire du monde" des tablettes de bois de la secte bouddhique Truc Lâm de la pagode de Vĩnh Nghiêm porte à trois le nombre des patrimoines documentaires mondiaux du Vietnam, aux côtés des stèles des Docteurs au temple de la Littérature de Hanoi, et des tablettes de bois de la dynastie des Nguyên. -AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres