Rencontre d'affaires Vietnam-Algérie. Photo: VNA

Alger (VNA) - Les représentants de six compagnies vietnamiens participant à la "Rencontre d'affaires Vietnam-Algérie" récemment ​organisée à Alger ont ​déclaré souhaiter ​évaluer les opportunités d'affaires en Algérie et ​rechercher des distribut​eurs de produits agricoles ​comme le thé, le café, le riz, les semences et ​les espèces animales, ainsi que des équipements médicaux et des produits de l'artisanat.

Prenant la parole lors de cet événement s'inscrivant dans le cadre de la 49e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) qui ​réunissait 405 entreprises étrangères de 33 pays dont le Vietnam, une représentante de la compagnie des semences et animaux de Ninh Binh a ​​présenté son objectif de trouver des partenaires ​pour coopérer dans les secteurs de l'agriculture et du transfert de technologies en Algérie, car il s'agit d'un marché très prometteur. Elle a déclaré étudier les procédures administratives pour ouvrir ​prochainement un bureau de représentation en vue ​détendre ses acitivités en Algérie et en Afrique.   

M. Hadef Abderrahmane, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Medéa, s'est déclaré heureux d'accueillir cette délégation d'hommes d'affaires vietnamiens, considérant ​celle-ci comme un développement et un renforcement des ​relations économiques ​entre les deux pays. Toutefois, il a également souligné que, malgré les opportunité existantes, les échanges économiques demeuraient en deçà du niveau des relations bilatérales sur le plan politique comme culturel.

A cette occasion, il a présenté aux hommes d'affaires vietnamiens les réformes économiques menées en Algérie, ​la priorité revenant à la diversification de l'économie nationale afin de sortir de la dépendance de la rente pétrolière. Pour ce faire, l'Algérie a accéléré le développement des secteurs économiques hors-pétrole ​comme l'agriculture, le tourisme, l'industrie, les TIC et les énergies renouvelables. Les réformes économiques lancées ont permis au pays de créer un environnement d'affaires favorable et de faire du marché algérien l'un des plus stables et compétitifs de la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord), a-t-il affirmé.

L'Algérie se présente comme un marché prometteur et ​a engagé l'ouverture de son économie pour attirer les partenaires étrangers, dont du Vietnam, a-t-il précisé, tout en soulignant qu'il s'agit d'une bonne opportunité pour les deux parties d'intensifier leurs relations de coopération dans un intérêt commun. La venue en Algérie d'hommes d'affaires vietnamiens pour rencontrer leurs homologues algériens de plusieurs secteurs est une preuve, en soi, qu'ils s'intéressent de près au marché vietnamien et aux opportunités qu'il offre.

L'ambassadeur ​du Vietnam en Algérie Vu Thê Hiêp a déclaré que depuis 2014, c’est la troisième fois consécutive que des entreprises vietnamiennes participent à la Foire Internationale d’Alger, et que c'était pour la première fois que ce séminaire était organisé dans le cadre de cette Foire. Le diplomate vietnamien a affirmé le but de cette rencontre, permettre aux entreprises des deux pays de se rencontrer et d'échanger les avis pour ​identifier clairement les opportunités de coopération en vue de contribu​er au renforcement des relations de coopération économiques et de commerce entre les deux pays.

"Bien que le nombre de participants ne soit pas très ​élevé, notamment d'entreprises vietnamiennes, nous apprécions ​vivement la signification de cette rencontre. Nous la considérons comme le début de notre « mécanisme de relations directes et permanentes » ​entre entreprises des deux pays. Nous  espérons que le prochain séminaire attirera beaucoup plus de participants des deux pa​ys", a-t-il ​déclaré, avant de souligner qu'afin d'assurer la réciprocité et l'efficacité de ce mécanisme relation​nel, le Vietnam souhait​ait que, dans l’avenir, les ​entreprises algériennes puissent participer activement aux foires et salons professionnels du Vietnam.

Il a également souhaité voir les institutions concernées des deux parties ​soputenir davantage elurs entreprises, donner plus de conditions favorables et instituer un meilleur environnement ​afin qu’elles puissent ​remplir leur rôle d’élite sur le front économique, dont l’économie extérieure, ce pour contribuer au développement et au renforcement des coopérations bilatérales. Il a affirmé que l’ambassade du Vietnam en Algérie a été, est et sera toujours le conseiller, l’accompagnateur et la passerelle reliant les entreprises des deux pays pour la coopération, le développement et la prospérité de ces derniers. -VNA