Le président vénézuélien Nicolas Maduro et le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong. Photo : VNA

 

Des dirigeants vietnamiens ont reçu séparément, lundi 31 août, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, également président du Parti socialiste unifié du Venezuela, en visite officielle au Vietnam.

En recevant le dirigeant vénézuélien, le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, a qualifié de sa visite d’« illustration vivante de l’amitié traditionnelle et de la coopération multiforme entre les deux pays ».

La politique constante du Parti et de l’Etat vietnamiens est d’accorder de l’importance à la coopération avec les amis traditionnels, dont le Venezuela, a affirmé Nguyen Phu Trong.

Le leader du PCV s’est déclaré convaincu que le peuple vénézuélien surmonterait les difficultés et défis renforcerait la solidarité pour un pays pacifique et prospère. Il a proposé que les deux pays resserrent leurs relations en multipliant les visites de délégations, en partageant des informations et expériences, en améliorant l’efficacité de leur coopération dans les secteurs du pétrole, de l’énergie, de l’agriculture, de la sylviculture et de l’aquaculture.

Saluant la visite du président Nicolas Maduro, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a souligné que le Vietnam n’oublierait jamais le grand soutien du Venezuela pendant la lutte d’hier pour l’indépendance nationale et le développement national d’aujourd’hui. Il a déclaré que le gouvernement vietnamien ferait de son mieux pour appliquer au mieux les conventions conclues lors de cette visite du président vénézuélien.

 

Le président vénézuélien Nicolas Maduro et le Premier ministre Nguyen Tan Dung. Photo : VNA

 

De son côté, la vice-présidente de l’Assemblée nationale Tong Thi Phong a adressé ses remerciements au président Nicolas Maduro pour ses contributions au renforcement des relations entre les deux pays. Elle s’est réjouie du développement continu des liens bilatéraux, qui a abouti à un commerce de 62,7 millions de dollars en 2014. Elle a proposé d’intensifier la coopération bilatérale dans les secteurs d’excellence des deux pays, dont le pétrole, l’agriculture, l’énergie et les technologies.

La vice-présidente de l'Assemblée nationale Tong Thi Phong et le président vénézuélien Nicolas Maduro. Photo : VNA

 



Lors de ces rencontres, le président Nicolas Maduro a apprécié le rôle et le statut du Vietnam dans la région et dans le monde. Il a affiché sa volonté de développer la coopération multiforme avec le Vietnam, particulièrement dans l’économie. Il a insisté en outre sur la nécessité de poursuivre le soutien mutuel au sein des forums régionaux et internationaux, dont l’ONU.

Le dirigeant vénézuélien a affirmé son soutien vigoureux à la politique extérieure ainsi qu’à la position du Vietnam dans les affaires régionales et internationales, dont le règlement des différends en Mer Orientale de manière pacifique selon le droit international. Il a également déclaré son soutien aux candidatures du Vietnam à des postes dans des organes onusiens.

Nicolas Maduro et Nguyen Tan Dung ont convenu de poursuivre la coopération étroite entre les deux pays, d’améliorer l’efficacité de leur collaboration dans le pétrole, l’énergie, la production de biens de consommation, la construction et notamment l’agriculture et l’aquaculture – un secteur d’importance stratégique pour le Venezuela.

Ils ont par ailleurs décidé de maintenir les réunions du Comité mixte pour partager des informations et négocier de nouveaux accords favorables à la coopération entre les deux pays, pour atteindre l’objectif d’un milliard de dollars d’échanges commerciaux bilatéraux. Selon le président vénézuélien, 85% des articles de première nécessité dans son pays sont importés. Nicolas Maduro a émis le souhait que le Vietnam soit un fournisseur de produits pour couvrir une partie des besoins des Vénézuéliens.

Concernant les relations entre les organes législatifs, le président vénézuélien a insisté sur la nécessité de resserrer la coopération entre les deux groupes de députés d’amitié pour contribuer à la compréhension mutuelle. -VNA