Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Si vous êtes épuisé par la chaleur étouffante de Hô Chi Minh-Ville, vous pourrez aller prendre un verre dans des salles qui ne dégèlent jamais. Une première au Vietnam.
 
Savourer un cocktail dans un café de glace est une expérience unique. Photo : CTV/CVN


Les cafés de glace sont aujourd’hui répandus à travers le monde. Ces établissements invitent à venir faire une expérience unique : prendre un café ou une boisson dans une salle où la température peut descendre jusqu’à -5°C.

En allant au café de glace dans la rue Nguyên Van Đâu, arrondissement de Binh Thanh, les clients doivent se vêtir chaudement d’un manteau, de gants et d’un bonnet afin de ne pas dépérir en allant passer quelques moments de détente.

En passant les portes isothermes, un monde de glace s’ouvre, de 0° à -5°C. On a facilement le sentiment de pénétrer dans un véritable igloo. Dès l’arrivée dans les lieux, on se retrouve dans une véritable maison de glace où les murs, les sièges - recouverts de fourrure - et les tables sont entièrement en glace.

L’éclairage et la musique créent un espace très romantique. En s’asseyant sur un siège, on savourera pleinement une tasse de café bien chaud, ou, pour les plus courageux, un cocktail. C’est vraiment une expérience magnifique ! Comme il fait réellement froid, les clients ont même pris l’habitude de prendre un vin léger pour se réchauffer.

Une expérience extraordinaire

Les clients peuvent utiliser la glace au lieu de se contenter de la contempler. Si vous souhaitez prendre une consommation dans un verre de glace, il faut le louer au prix de 40.000 à 60.000 dôngs. Savourer un cocktail dans un tel verre, c’est vraiment une expérience extraordinaire.

Dans un autre café de glace, rue Truong Chinh, arrondissement de Tân Phú, les jeunes adorent prendre des photos. En ce lieu d’environ 70 m², les clients conversent ensemble sur des sièges de glace recouverts de fourrure.

«C’est la première fois que je fais l’expérience d’un froid rigoureux. Ici, je m’imagine l’hiver à Moscou ou à Séoul», partage Mme Hông, du district de Binh Chánh, en banlieue de Hô Chi Minh-Ville.

Tout le monde ne peut supporter ce froid qu’une heure, tout au plus : le truc, c’est d’aller de temps à autre dans la pièce extérieure qui est à 16°C, puis de retourner dans la chambre de glace. «Nous ne connaissons jamais un tel froid. C’est pourquoi, nous voulons vivre cette expérience extraordinaire», s’exclame Phan Nhât Thông, élève de 9e classe de Hô Chi Minh-Ville.
 
Il faut s'emmitoufler avant d’entrer dans la salle de glace. Photo : CTV/CVN
 
Ces cafés ont la cote auprès des jeunes couples le week-end. «Nous connaissons ce genre d’établissements depuis longtemps. Mais ce n’est qu’aujourd’hui que nous avons l’occasion d’y aller ensemble. Nous prenons des photos afin de conserver des souvenirs de ce froid intense», confie le couple Lâm et Trân.

Outre les jeunes, le week-end, de nombreuses familles viennent expérimenter les lieux. Pour éviter un choc thermique, les clients passent par une pièce d’une température d’environ 5°C jouant le rôle de sas avant d’entrer dans la salle réfrigérée. Plusieurs personnes n’étant pas habituées au froid retournent de temps en temps dans ce sas.

En raison de la température, le café emploie de six à dix employés qui servent à tour de rôle. «Chaque personne reste seulement 15 minutes dans la salle de glace», explique un gestionnaire.

Apporter du froid aux Saïgonnais

Les cafés de glace ont rapidement séduit les jeunes Saïgonnais. La création du premier établissement est un rêve de trois étudiants en architecture, rêve concrétisé dans une start-up. Il s’agit de Quách Manh Duong, Trân Thi Thao et Nguyên Dông Nhân, des Universités Van Lang et Hông Bàng de Hô Chi Minh-Ville.

«Je viens de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre, où le climat est frais. Ici, dans la mégapole du Sud, où je fais mes études, il fait chaud. Donc, j’ai eu l’idée de créer un espace permettant à tout le monde de ressentir le froid, plutôt que d’aller à Dà Lat ou de partir à l’étranger», confie Trân Thi Thao.

Ces trois jeunes ont alors décidé de louer un terrain vide dans la rue Truong Chinh. Ils ont créé le café de glace dans un conteneur. Pour limiter les dépenses, ils ont fabriqué eux-mêmes presque tout l’équipement nécessaire : murs et plafond, manteaux...

«Lors de l’inauguration, nous avons été surpris car il y avait une file d’attente. Nous en étions ravis», se souvient Trân Thi Thao.

«Bien que ce modèle de café de glace soit populaire dans le monde, il est encore nouveau à Hô Chi Minh-Ville. Le plus important, c’est l’électricité. Par rapport aux cafés ordinaires, les consommations ici sont plus chères, car l’investissement comme les frais d’exploitation sont plus élevés», déclare M. Thang, propriétaire d’un de ces établissements.

Cher, mais ça vaut le coup. Alors, n’hésitez pas, allez en découvrir un ! – CVN/VNA