Des bandes dessinées historiques attirent de plus en plus de jeunes lecteurs au Vietnam.

 

 

Hanoi (VNA) - Les éditeurs vietnamiens sont de plus en plus nombreux à investir le marché des livres pour enfants, en particulier avec des bandes dessinées aux thèmes historiques. Des ouvrages intéressants et divertissants, ayant le mérite d’être éducatifs pour les jeunes.

Ces éditeurs sont particulièrement à l’écoute de leurs jeunes lecteurs qui ne manquent pas de leur signifier leur bonheur au fil de belles pages illustrées sur l’histoire du pays.

Considéré comme l'un des éditeurs privés les plus florissants dans les livres pour enfants, la société Phan Thi a rencontré un grand succès avec des ouvrages comme Thân dông dât Viêt (Prodiges vietnamiens), Ngày xua ngày xua (Autrefois, autrefois), Truyên hay su Viêt (Les histoires intéressantes de l'histoire Viêt), ou encore Danh tac Viêt Nam (Chefs-d'œuvre du Vietnam).

Cet été, il publiera des livres plus comiques dans la série Danh tac Viet Nam qui comprend Chiêc luoc nga (Le peigne en ivoire), Chi Phèo, Chi Dâu et Giông tô (La tempête). Des livres qui aideront leurs lecteurs à comprendre de manière plus approfondie les chefs-d'œuvre originaux du Vietnam comme s’ils étaient étudiés à l’école.

Les éditions Kim Dông, l’une des chefs de file dans les livres pour enfants depuis 55 ans, sortira un grand nombre d’ouvrages historiques cet été. Elle prévoit de reproduire ses titres historiques les plus populaires comme Dao hoang (île désert), Nhà Chu (Dynastie des Chu) et Chuyên no thân (Histoire de l'arc magique) du célèbre écrivain Tô Hoài, Bên bo Thiên Mac (Au bord de la rivière Thiên Mac) et Trang nuoc Chuong Duong (La rivière Chuong Duong dans une nuit de pleine lune) de Hà An, La co thêu sau chu vàng (Le drapeau brodé de six lettres d’or) de Nguyên Huy Tuong, Sao Khuê lâp lanh (La constellation qui scintille) de Nguyên Duc Hiên, Sung ruou Thê (Vin de serment dans une corne) de Nghiêm Da Van.Kim Dông publiera également de nouveaux titres de bandes dessinées historiques avec deux séries, Bac Hô sông mai (Oncle Ho pour toujours), et Cac vi vua hiên (Rois bienveillants).

Faire mieux comprendre l'histoire

Ces dernières années, les livres vietnamiens pour enfants ont dominé le marché, les éditeurs ayant opté pour de nombreux sujets de culture et d'histoire pour leur jeune lectorat.

De tels sujets ont en effet été progressivement plébiscités non seulement les parents, mais aussi par les enfants. Les commentaires sur le forum www.webtretho.com, populaire chez les parents vietnamiens, révèlent une véritable frustration chez ces derniers dans le choix de livres appropriés pour leurs enfants, n’étant jamais très sûrs, à tort ou à raison, que ceux-ci ne recèlent pas de contenu violent ni sexuel.

Les ouvrages aux thèmes historiques ou culturels sont donc toujours chaleureusement accueillis pour être non seulement sûrs, mais aussi divertissants et éducatifs en même temps. Le succès de ces bandes dessinées croît d’autant plus qu’avec leurs investissements dans les dessins et les scenarii, les éditeurs sont désormais en mesure de susciter plus de jeunes lecteurs.

Nguyên Quang Sang, auteur de Chiêc luoc ngà, commente que la version comique de son travail, si elle comprend beaucoup de nouveaux détails, ne dénature pas le message réel devant être transmis. Au contraire, son interprétation est beaucoup plus vive et plus claire, ce qui laisse une forte impression chez le jeune lecteur.

Avec une grande clarté et une qualité pédagogique qui honore leurs auteurs, la publication de livres aux thèmes historiques incite les enfants à lire et à leur faire mieux comprendre l'histoire, la culture et la littérature du pays.-CVN/VNA