lundi 21 août 2017 - 11:47:38

Demande du retrait de la plate-forme chinoise de la zone maritime du Vietnam

Imprimer

L'Association des juristes du Vietnam a tenu dimanche une séance élargie extraordinaire, adoptant une déclaration protestant contre l'acte de violation de la souveraineté du Vietnam par la Chine.

La déclaration a affirmé que la Chine violait gravement les principes fondamentaux du droit international et la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), ne respectait pas ses engagements dans la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et aussi violait les engagements conclus entre les dirigeants vietnamiens et chinois.

Cet acte de la Chine, sa revendication dépourvue de base juridique sur la "ligne des neuf tronçons" ainsi que d'autres actes de violation de la Mer Orientale affectent la sécurité et la sûreté de la navigation de la communauté internationale dans cette zone.

L'Association des juristes du Vietnam a demandé à la Chine de cesser immédiatement tous ses actes violant la souveraineté et l'intégrité territoriales du Vietnam dans les archipels de Hoang Sa et Truong Sa, le droit souverain et la juridiction du Vietnam dans sa zone économique exclusive (ZEE) et son plateau continental, de retirer de la zone maritime vietnamienne sa plate-forme Hai Yang Shi You 981 et les moyens d'escorte, et de ne pas reproduire de tels actes.

Le Comité vietnamien de solidarité et de coopération avec l'Asie-Afrique-Amérique latine, relevant de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam, a rendu publique lundi une déclaration protestant contre l'implantation par la Chine d'une plate-forme de forage dans les eaux territoriales du Vietnam et demandé de cesser immédiatement cet acte illégal.

Cet acte va à l'encontre des accords conclus entre les dirigeants des deux pays, de la solidarité et de la coopération cultivées ces derniers temps par les deux peuples et les organisations de masse des deux pays, et encore aggrave la tension et menace la paix, la stabilité et la coopération dans toute la région.

L’Eglise bouddhique du Vietnam, pour sa part, a demandé à la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme de forage des eaux territoriales du Vietnam.

Lors d'un point presse tenu samedi dernier à Hanoi, le Vénérable Thich Duc Thiên, secrétaire général du Comité d'organisation de la fête bouddhique du Vesak 2014, a appelé les dignitaires et les fidèles bouddhistes ainsi que les amis épris de paix dans le monde à condamner cet acte de la Chine et demandé à cette dernière de respecter le droit et les intérêts légitimes des pays côtiers stipulés clairement par la CNUDM.

Des milliers de pêcheurs et de membres de l'Association de la pêche de la province de Quang Nam (Centre) se sont réunis lundi matin dans la commune de Binh Minh, district de Thang Binh, dans le cadre d'un meeting contre l'implantation de la plate-forme de forage chinoise dans la zone économique exclusive du Vietnam.

A cette occasion, le président de ladite association, Ho Thanh Huong, a appelé les pêcheurs à continuer d'aller en mer pour récolter des produits aquatiques et protéger la souveraineté sacrée de la Patrie. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres