jeudi 17 août 2017 - 15:06:26

Dà Lat va étendre son réseau ferroviaire touristique

Imprimer

Le Comité populaire de la province de Lâm Dông, sur les Hauts plateaux du Centre, a récemment approuvé le plan de construction de six nouvelles liaisons ferroviaires de la ville de Dà Lat à plusieurs sites touristiques locaux d'ici 2020, a fait savoir le directeur du Service des transports provincial, Truong Huu Hiêp.

Ces lignes ferroviaires relieront Dà Lat et le mont Lang Bian, le lac Tuyên Lâm, la vallée de l’Amour, l’Institut de la biologie du Tây Nguyên (Hauts plateaux du Centre) et l’aéroport Lien Khuong, sur une longueur totale de 90 km.

Le chemin de fer de 84 km reliant la ville de Phan Rang (province de Ninh Thuân) à Dà Lat, perché à 1.500 m d'altitude, sera également restauré. Cette voie a été abandonnée au milieu des années 1960, en raison de la guerre. En 1991, sept kilomètres entre Dà Lat et Trai Mat ont été réhabilités à des fins touristiques par le secteur des chemins de fer du Vietnam.

La gare de Dà Lat a été mise en chantier en 1935 et achevée trois ans plus tard. Le premier plan a été dressé par l'architecte français Reveron. Puis, il a été amélioré par un autre Français, Moncet, qui a surveillé l'ensemble des travaux. Tous deux ont décidé d'implanter la gare à côté du lycée Yersin, de manière à créer un complexe architectural harmonieux.

Considérée à l'époque coloniale comme l'une des plus belles de l'Indochine, la gare de Dà Lat a été reconnue site historique et culturel national en 2001. Elle cumule également plusieurs records nationaux : la plus belle, celle située à la plus haute altitude, la plus ancienne et la seule (avec celle de Hai Phong) ayant une locomotive à vapeur datant du temps colonial. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres