Quang Ninh (VNA) - Située dans le golfe de Bac Bô, proche de sites touristiques connus comme les baies de Ha Long, de Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’archipel de Cô Tô est composé de magnifiques paysages encore intacts.

Le district insulaire de Cô Tô, province de Quang Ninh (au Nord). Photo: quangninh.gov.vn.

À 150 km à l’Est de la ville de Ha Long, dans la province de Quang Ninh (Nord), l’archipel de Cô Tô comprend trois îles principales : Cô Tô, Thanh Lân, et Trân, ainsi que d’autres îlots. Cette contrée offre de belles perspectives pour le développement du tourisme avec une nature encore préservée, des locaux charmants et de splendides plages de sable fin qui s’étendent à perte de vue.

Outre la baignade et le farniente – le district insulaire de Cô Tô regorge de plages immaculées comme Hông Van et Van Chai, de pitons rocheux escarpés (le plus haut culmine à 170 m) – les touristes peuvent faire un tour dans la forêt vierge, visiter le phare de Cô Tô, le monument de l’Oncle Hô, etc.

Les touristes peuvent aussi se rendre sur l’île de Thanh Lân, connue pour ses spécialités de fruits de mer comme seiches, crevettes, maquereaux… Ici, les plages s’étalent de part et d’autre de l’île sur des dizaines de kilomètres.

Les autorités et habitants locaux s’efforcent de faire de Cô Tô un complexe touristique national.

Ces dernières années, grâce aux investissements de l’État et de la province de Quang Ninh, la situation socio-économique du district de Cô Tô s’est nettement redressée, de paire avec le niveau de vie de ses habitants.

La croissance économique a atteint 14% en 2011 contre 11,5% en 2005, le taux de pauvreté est passé de 13,95% en 2005 à 3,1% en 2010, et en 2011, Cô Tô a accueilli 10.000 touristes contre un millier seulement en 2005.

L’aménagement global d’ici 2020 sur le développement économique et social du district insulaire de Cô Tô, province de Quang Ninh (Nord), approuvé par le ministre du Plan et de l’Investissement, devra faire de Cô Tô un centre touristique majeur de l’ensemble touristique Cat Bà – Ha Long – Vân Dôn – Cô Tô – Mong Cai – Trà Cô avec diverses activités touristiques et sportives aussi bien sur la mer que sur l’île en elle-même.

Le district insulaire de Cô Tô se concentrera d’abord sur le perfectionnement des infrastructures nécessaires, notamment le réseau de communications reliant l’île à la terre ferme et les ouvrages d’alimentation en électricité, en eau courante…

Pour la période 2016-2020, il privilégiera le développement rapide et durable du tourisme à orientation écologique, ce conformément aux caractères du tourisme maritime et insulaire.

Le district de Cô Tô envisage d’attirer 16.000 visiteurs, dont 4.000 à 5.000 étrangers, le tout générant de 14 à 15 milliards de dôngs de chiffre d’affaires en 2020.

En dehors du développement du tourisme, ces cinq dernières années, le district de Cô Tô a mené simultanément des programmes de réduction de la pauvreté avec des programmes de développement socio-économique et le programme d'édification de la Nouvelle ruralité, mobilisant des ressources financières ​pour ses infrastructures ​de base. Au total, plus de 11,8 milliards de dôngs ont été investis.

Le district a accordé 6.258 cartes d'assurance-maladie, dont 723 pour les pauvres et 179 pour les personnes au seuil de la pauvreté.

Chaque année, le district finance la modernisation d’écoles, accorde des exemptions ou rédu​ctions ​de frais de scolarité aux enfants de familles pauvres, ainsi qu'une ​subvention mensuelle de 120.000 dôngs pour le déjeuner à chaque élève de maternelle.

Grâce au programme d'assistance ​à l'élevage, de nombreuses familles pauvres ont pu définitivement se sortir de la pauvreté. Onze formations professionnelles ont été organisées pour les travailleurs ruraux dans les secteurs du tourisme et de la transformation des produits aquatiques.  –VNA