Nghê An (VNA) - Avec ses dizaines de collines de théiers émergeant des eaux, Câu Cau est en train de devenir une nouvelle destination touristique de la province de Nghê An (Centre). Découverte d’un lieu méconnu riche en potentialités.
 
Balade au fil de l’eau au pied des collines de théiers. Photo : VNA
Situées dans la commune de Thanh An, district de Thanh Chuong, province de Nghê An, les îles de Câu Cau abritent de magnifiques collines de théiers. Du barrage hydraulique de Câu Cau, la traversée en barque ne prend que 10 minutes.

«J’ai pas mal bourlingué au Vietnam, mais c’était la première fois que je pratiquais le kayak dans un tel paysage», s’est exclamé Dinh Quôc Hung, vice-président du Club de kayak de Ha Long. «J’espère que les autorités locales prendront conscience des potentialités, conserveront ces collines de théiers et développeront un tourisme axé sur de la découverte de la nature».

Le barrage hydraulique de Câu Cau assure l’alimentation en eau de plus de 700 ha de rizières du district de Thanh Chuong. La culture des théiers est apparue après la création du barrage qui a créé un réservoir d’environ 83 ha ponctué d’îlots. Certains surnomment même cet ensemble la «Ha Long de Nghê An».

La commune de Thanh An dénombre 35 îles à théiers, chacune de plus d’un hectare. Depuis un an, de plus en plus de voyageurs viennent découvrir ce lieu enchanteur. Mais les services pour les accueillir manquent cruellement. Conscients de ce besoin, plusieurs investisseurs sont sur la brèche. C’est le cas de Nguyên Hai Tho, de la ville de Vinh (Nghê An). «Câu Cau est pittoresque. J’ai décidé d’y investir dans un complexe d’écotourisme qui proposera hébergement et services de restauration». Quelques foyers locaux aux moyens plus modestes ont déjà investi dans des canots à moteur et ouvert de petites auberges sans prétention.

D’après Nguyên Thai An, chef du Bureau de la culture et de l’information de Thanh Chuong, ce district a proposé au Service provincial de la culture, des sports et du tourisme de Nghê An d’intégrer Câu Cau au projet de développement touristique de la région occidentale de la province. Ce district, en coopération avec la Compagnie générale de construction des ouvrages de communication 4 (Cienco 4), planche sur un projet d’appel à l’investissement. L’aménagement devra assurer la sécurité des touristes et préserver la beauté du site. Avec le Festival du tournesol du district de Nghia Dàn, Câu Cau est en train de devenir une nouvelle destination touristique de la province de Nghê An.

Un projet de complexe écotouristique 4 étoiles

Selon Nguyên Huu Vinh, secrétaire du Comité du Parti de Thanh Chuong, le Comité populaire provincial de Nghê An a autorisé ce district à élaborer le projet «Complexe touristique de Câu Cau». Cienco 4 en est le maître d’ouvrage.
 
Des touristes visitant Câu Cau. Photo : VNA
D’un investissement de plus de 1.500 milliards de dôngs, ce projet sera mis en œuvre sur l’ensemble des 83 ha du site de Câu Cau. Le complexe comprendra cinq zones : accueil, villégiature, divertissement, villages de métiers, et monastère zen.

D’après Nguyên Hoàng Hung, directeur adjoint du Service d’investissement et de construction de Cienco 4, ce projet sera déployé en cinq ans (de 2017 à 2022). Durant la 1re  phase (2017-2018), seront construites la zone d’accueil et les infrastructures connexes. Lors de la 2e phase (2018-2019), ce sera le tour de la zone de villégiature. De 2020 à 2022, les trois autres zones seront mises en chantier. L’ensemble répondra aux standards 4 étoiles.        

Le complexe de Câu Cau permettra d’attirer des voyageurs dans une partie de la province de Nghê An peu fréquentée par les touristes et de créer de nombreux empois locaux. Il leur offrira une véritable immersion dans la nature, loin du tourisme de masse et de grands hôtels où la tranquillité n’est pas toujours au rendez-vous. Un lieu exceptionnel pour se reposer, pratiquer des activités et sports de plein air, ainsi que rencontrer les habitants des petits villages voisins.

Situé près de la route Hô Chi Minh, Câu Cau a tous les atouts pour devenir un lieu touristique phare de la province de Nghê An. Assurément un endroit qu’il faut découvrir !  - CVN/VNA