La Chine mène d​es activités illégales de construction et de remblaiement d'une île artificielle ​sur le récif Vanh Khan (Mischief Bank) de l'archipel vietnamien de Truong Sa. Source: Reuters/US Navy

Washington (VNA) - Les Philippines ont fait un effort légitime et pacifique pour résoudre ​leurs revendications maritimes avec la Chine en faisant appel à la Cour Permanente d'Arbitrage (CPA) de La Haye, laquelle est établie en vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM).

C'est ce qu'a estimé lundi le président Barack Obama dans une interview accordée au journal singapourien "The Straits Times", la première à propos de la question de Mer Orientale depuis le verdict du 12 juillet de la CPA.

"Le Tribunal a rendu une décision claire et juridiquement contraignante sur les revendications maritimes en Mer Orientale concernant la Chine et les Philippines, et cette sentence doit être respectée", a-t-il souligné.

"Les États-Unis travaillent pour s'assurer que toutes ses actions soient conformes aux normes et au droit international. Ses alliances et partenariats en Asie-Pacifique ne sont pas dirigés contre n'importe quel pays", a-t-il déclaré.

Selon M. Obama, les Etats-Unis continuent d'exhorter la Chine et ​les autres pays ​concernés à travailler de manière constructive pour résoudre pacifiquement les différends en Mer Orientale - qui est si vitale pour l'économie mondiale.

"Les États-Unis sont convaincus que chaque nation doit respecter le droit international, y compris en Mer Orientale. Ce n'est pas une question où l'on peut trransiger", a-t-il ajouté.

"Il est dans l'intérêt de tous, y compris ​des Etats-Unis, de la Chine et ​du reste du monde, à faire en sorte que les règles du droit international soient respectées. Ces règles et normes font partie de la fondation de la stabilité régionale et elles ont permis aux pays régionaux, y compris la Chine, ​de se développer et de prospérer", a encore insisté le président américain.

Le président Barack Obama s'est déclaré convaincu que la politique américaine de rééquilibrage vers l'Asie perdurerait au-delà de sa présidence parce que celle-ci est dans l'intérêt national des États-Unis. Selon lui, l'engagement des Etats-Unis dans la région dispose d'un soutien puissant et est soutenu aussi bien par les Démocrates que les Républicains. -VNA