lundi 21 août 2017 - 23:05:00

Bac Giang s'efforce d'améliorer son PAPI

Imprimer

La province de Bac Giang (Nord) s'efforce d'améliorer l'Indice de performance de l'administration publique (PAPI : Public Administration Performance Index) au niveau provincial pour édifier un appareil administratif ouvert, transparent et efficient.

Bac Giang souhaite figurer dans la liste des villes et provinces ayant un PAPI moyen et au-delà.

Le président du Comité populaire provincial, Bui Van Hai, a souligné que l'amélioration du PAPI a une signification importante car il implique une évolution des relations entre l'administration et les administrés vers plus d'interactivité, contribuant à la pratique de la démocratie à la base, au développement de l'économie et de la société, à la garantie de la sécurité politique et de l'ordre social, ainsi qu'à l'édification d'autorités publiques puissantes comme à l'approfondissement de la confiance de la population.

Afin de parvenir à ces objectifs, Bui Van Hai a demandé aux services des comités populaires du niveau de la province, du district et de la commune de mettre en oeuvre de manière synergique et synchronique les nombreuses mesures et missions qui leur incombent. Concrètement, il faudrait rendre publics les numéros de téléphone, les adresses des courriels des dirigeants des administrations afin que les administrés puissent exprimer leur suggestions concernant les positions et politiques du Parti, ainsi que les politiques et réglementations de l'Etat et de leur localité.

Il faut créer les conditions d'une plus grande participation de la population aux processus de décision des objectifs et des missions en matière de développement socioéconomique, de gestion du foncier, de construction d'ouvrages publics..., et de propositions de mesures d'aménagement et de développement de leur localité, ou encore de réalisation des projets sur le territoire de cette dernière...

Bui Van Hai a déjà décidé d'accélérer la réforme des formalités administratives, la lutte contre la corruption et l'amélioration des services publics, notamment de renforcer la transparence en répondant aux interrogations de la population.

Le dirigeant de l'administration locale doit mener à bien cette mission et exiger des fonctionnaires et cadres de cette dernière de faire de même. Chaque mois, des rencontres entre les dirigeants et les administrés sont organisées pour les informer des positions et politiques locales et receuillir leurs recommandations, suggestions et initiatives. De même, les fonctionnaires et cadres devront réserver une partie de leur temps pour entretenir des relations avec les administrés.

Le PAPI est un indice établi sur six critères que sont la participation de la population aux activités de base, l'ouverture et la transparence de l'activité administrative, la réponse aux questions des administrés, ainsi que le contrôle de la corruption dans le secteur public, des formalités administratives et des services publics. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres