L’apparition des fleurs rouge vif des flamboyants correspond au début des vacances d'été pour les élèves. C'est aussi le moment où leurs parents recherchent des activités pour leurs enfants afin qu’ils se distraient d’une année scolaire intense.

Apprendre à nager est l’une d’elles qui est très prisée cette année pour ses bienfaits mais aussi pour des raisons de sécurité... Mais, les offres sont si nombreuses que de nombreux parents ont bien des difficultés à choisir.

En effet, avec cette tendance, beaucoup de centres sportifs et d’enseignants ont ouvert des cours de natation pour enfant, y compris pour les plus jeunes de cinq à sept ans.

En ces temps de canicule, les publicités sur les cours de natation envahissent littéralement les sites et forums sur Internet, dispensés par des sportifs confirmés issus d’écoles de sport ou des professeurs d’éducation physique.

Côté prix, ils varient notablement selon la qualité des piscines, le nombre d’élèves, le nombre de séances... Sur le forum webtretho, un professeur annonce ainsi "un cours de dix séances particulières pour un prix de 2 millions de dôngs, pour deux élèves, un million de dôngs, et pour trois élèves, 700.000 dôngs, avec même une garantie de résultat puisque si l’enfant ne sait toujours pas nager correctement au terme du cours, il bénéficie gratuitement d’autres leçons jusqu’à ce qu’il y parvienne...

Les piscines de certaines institutions comme l'Institut des technologies militaires, l'Institut national des politiques Hô Chi Minh, le parc Tuôi Tre, l'école de danse, ou encore les piscines Cô Nhuê, Linh Dàm..., proposent également des cours de 10 à 12 leçons pour un style de nage à des prix allant de 1,5 à 2 millions de dôngs.

Il y a même des cours «haut de gamme»

Les familles aisées de la capitale ont quant à elles le loisir d’inscrire leur progéniture à des cours de haut de gamme. Systématiquement dispensés en leçons particulières, ils sont organisés dans les grands hôtels de la capitale qui dispose d’une piscine couverte aux normes internationales, comme ceux de Bao Son, Kim Liên, Horizon... Evidemment, les prix correspondent aux services prodigués avec des tarifs de 2,5 à 3,5 millions de dôngs la leçon. À ces prix-là, les enseignants s'engagent bien sûr au succès... 


Il n’est pas difficile d’apprendre à nager

Soucieux de la qualité de l’eau des piscines - pour éviter tous désagréments y compris le «mal aux yeux», plusieurs parents sont prêts à payer davantage que d'ordinaire pour s’assurer de la santé de leurs enfants. Mais il privilégie alors les compétences et l’expérience de l’enseignant et des piscines qui ne soient ni trop populaires ni trop profondes... C'est ce qu’attend Mme Hà pour son fils de sept ans, de même que Mme Thanh qui déclare ex abrupto "si mon enfant est avec beaucoup trop d'élèves, l’apprentissage est plus difficile".

En fait, il n'est pas difficile de trouver un cours, y compris durant les jours de canicule, mais, pour certains parents, résoudre l’équation leçon effective prix sécurité s’avère être un choix plutôt cornélien ! -VNA