mercredi 20 septembre 2017 - 00:13:53

Affluence de produits vietnamiens sur le marché en fin d’année

Imprimer

Entreprises et distributeurs sont prêts à lancer leurs produits pour les besoins du Nouvel An lunaire Giap Ngo (année du Cheval). Cette année, les produits fabriqués au Vietnam envahiront le marché domestique.

Comme d'habitude, la demande augmente très fortement à la fin de l'année lunaire. Selon le Service de l’industrie et du commerce de Hô Chi Minh-Ville, tous sont prêts. Les entreprises et les distributeurs ont commencé à stocker des marchandises pour de 7.581 milliards de dôngs il y a deux mois déjà.

Les entreprises de confiseries ont augmenté de 10% à 20% leur production. La compagnie Kinh Dô lance près de 3.800 tonnes de produits sur le marché, soit une hausse de 20% en variation annuelle, et Bibica, 1.200 tonnes pour 15%.

«Nous investissons beaucoup dans l’amélioration de la qualité et de l’emballage de nos produits, la promotion, le développement de la distribution de nos produits dans le pays. Nous croyons que ce têt traditionnel sera fructueux», affirme Nguyên Xuân Luân, directeur général adjoint de la compagnie par actions de friandises Kinh Dô.

La compagnie Saigon Food veut profiter de cette fête pour augmenter son chiffre d’affaires. Outre des produits traditionnels comme poisson et seiche séchés, beignets de crevettes..., elle lance de nouveaux produits comme des soupes aux graines de lotus, au saumon, aux crevettes...

De son côté, la compagnie Vissan prépare des produits traditionnels tels que saucisses, pâtés à la viande de porc et fromages.

Les agriculteurs produisent également des fruits spéciaux pour le têt, des pamplemousses en forme de gourde et des pastèques jaunes en forme de lingot d’or, gravés des deux mots “Tài - Lôc” (Fortune - Prospérité). «Pour mieux servir nos clients, nous participons au programme de liaison avec les distributeurs», indique le patron du jardin de pamplemousse de Thanh Huy.

Les grands distributeurs en pleine activité

Dans les grands supermarchés comme Big C, Coop Mart, Metro, Intimex, Fivimart..., le stockage des produits a commencé il y a deux mois. Selon le Service de l’industrie et du commerce de Hanoi, la valeur des stocks préparés s’élève à près de 6.000 milliards de dôngs.

«Nous préparons un grand volume de marchandises pour ce Têt. Les produits d’origine vietnamienne sont de plus en plus prisés des consommateurs à cause de leur prix compétitif, de leur qualité et de leurs beaux emballages. De plus, nos produits sont très variés», déclare la directrice des affaires extérieures du supermarché de Big C, Duong Thi Quynh Trang.

Dans le supermarché Co.op Mart, la quasi-totalité des produits agroalimentaires et friandises mis en vente sont fabriqués au Vietnam.

Sur l’étalage du supermarché Minh Hoa, la plupart des marchandises pour le prochain Têt sont d'origine vietnamienne aussi. «Peu de clients choisissent des friandises importées car elles sont deux fois plus cher que celles du Vietnam, d'autant plus que leur prix augmente de 5% en glissement annuel», explique une employée du supermarché.

Selon le secrétaire général de l'Association des vivres et des denrées alimentaires de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Chi Nguyên, les entreprises vietnamiennes ont plus de chances d’augmenter leurs parts de marché domestique que leurs concurrents étrangers grâce à leurs prix compétitifs, leurs connaissances des goûts et habitudes de consommation des Vietnamiens. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres