Cérémonie de présentation du projet d’«Accès à l'éducation pour les étudiants handicapés». Photo: CVN
Hanoi (VNA) - "L'accès à l'éducation pour les étudiants handicapés" est un nouveau projet né fin mars au Centre de recherche et de développement des capacités des personnes handicapées (Disability Research & Capacity Development - DRD), qui sera mis en œuvre sous les auspices de l'ambassade d'Irlande au Vietnam.

Luu Thi Anh Loan, directrice par intérim du DRD, a indiqué qu’elle voulait aider les étudiants handicapés et leur faciliter l'accès à toutes les formations, ainsi que leur procurer des documents pour apprendre et préparer les examens. Elle souhaite également leur donner de bonnes compétences sociales afin d’avoir plus de possibilités d'emploi après leurs études.

Ainsi, s’est développé ce projet au sein du centre DRD. L’important est de renforcer la participation des étudiants handicapés non seulement au milieu éducatif, mais aussi aux activités sociales. Les étudiants doivent prendre en charge avec leurs amis, mais aussi leurs professeurs. Dans le même temps, ils pourront trouver des solutions utiles adaptées à chaque cas.

Un modèle à multiplier

Le projet, qui durera jusqu'à fin 2017, sera mis en œuvre expérimentalement à l'Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville et à l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville. L'objectif global est d'améliorer la capacité des étudiants handicapés en leur donnant les conditions essentielles, un soutien pédagogique, des outils d’étude, des bourses d’étude, et même des soutiens humains afin que ces jeunes puissent être intégrés et contribuer au développement de la société sur un pied d'égalité avec les autres citoyens. En outre, le projet prévoit d’améliorer la compréhension des questions liées au handicap pour les personnels et les professeurs des universités impliquées, de sorte qu’ils puissent développer des plans annuels venant à l'appui des étudiants handicapés. 

Mme Loan souhaite mobiliser des personnels sociaux et des personnes ayant de l’expérience pour aider les jeunes handicapés à se faire une place. Elle espère que son modèle sera partagé et multiplié dans beaucoup d'autres universités. -CVN/VNA