mercredi 20 septembre 2017 - 03:52:29

2015 sous le signe d’une vaste restructuration boursière

Imprimer

2015, année clef de la restructuration de la Bourse.

En cette conjoncture économique difficile, la réorganisation du marché boursier est nécessaire afin qu’il puisse tenir efficacement son rôle et contribuer ainsi au processus de restructuration de l’économie nationale.

Fin 2014, la Bourse du Vietnam atteignait une capitalisation de 1.128.000 milliards de dôngs (52 milliards de dollars), soit une augmentation de 179.000 milliards de dôngs par rapport à l’année précédente, représentant 32% du PIB national.

Le marché boursier est un grand outil de mobilisation de capitaux sur le moyen et le long terme. Ce marché s’est développé de manière régulière, contribuant considérablement à la croissance de l’économie nationale. En 14 années, la Bourse du Vietnam a mobilisé 13 milliards de dollars de fonds étrangers. À ce jour, près de 700 sociétés sont cotées aux HoSE (Service de transactions de Hô Chi Minh-Ville) et HNX (Service de transactions boursières de Hanoi), non compris 147 sociétés inscrites au marché UpCom - marché pour les entreprises non cotées. En 2000, année où le marché boursier a vu le jour, il n’y avait pas d’investisseurs étrangers. En 2014, 839 investisseurs étrangers ont reçu leur compte de bourse et leur code de transactions, dont 522 particuliers et 317 organisations.

"Le marché boursier dispose de nombreuses opportunités de développement. Ce constat est basé sur le fait que les fondements macroéconomiques de l’économie nationale sont meilleurs", a déclaré le président du Comité d’État de la Bourse, Vu Bang. "Les prix du pétrole sont à de faibles niveaux, soutenant le redressement des entreprises et la maîtrise de l’inflation, et favorisant la mise en œuvre de politiques monétaire et macroéconomiques souples", a-t-il encore indiqué. Et le responsable donne quelques chiffres : le marché a mobilisé en 2014 près de 250.000 milliards de dôngs (plus de 11,66 milliards de dollars) de capitaux, la capitalisation boursière a progressé de 19% et la valeur des transactions a doublé en un an.

Autres signes d’optimisme, les adjudications d’actions, en majorité aux HNX et HoSE, ont totalisé près de 13.000 milliards de dôngs (plus de 606,6 millions de dollars), soit quatre fois plus qu’en 2013 et 15 fois plus qu’en 2012. Le marché des obligations a augmenté de 23% à 25%.

La Bourse vietnamienne est d’un optimisme résolu.


Selon Vu Bang, en 2015, l’accélération des actionnarisations et des introductions en bourse (IPO), ainsi que les mesures de restructuration du marché boursier et le développement de nouveaux produits comme le fonds indiciel coté (ETF), devraient créer des sources des titres de valeurs pour le marché boursier. Les organismes de régulation des opérations de bourse ont pour tâche centrale, en 2015, d’amender l’arrêté gouvernemental 58/2012/ND-CP du 20 juillet 2012. Il s’agit d’un texte d’application de plusieurs articles de la loi sur la Bourse et de la loi d’amendement et de complètement de certains articles de la loi sur la Bourse, et sa modification doit aller dans le sens d’une priorité à l’attrait des capitaux étrangers. Ils devront également réglementer les modalités d’application des principes posés par la décision 51/2014/QD-TTg du Premier ministre concernant le retrait des capitaux, la vente des actions et l’enregistrement des transactions par les entreprises publiques.

Prochaine fusion du HoSE et du HNX


Le ministère des Finances poursuit l’application de la stratégie de développement de la bourse pour 2020. C’est dès début 2012 qu’il a commencé à élaborer plusieurs projets de restructuration du marché, des sociétés de bourse, des compagnies d’assurances et d’autres institutions financières. Grâce à des mesures énergiques pour une meilleure organisation du marché et une plus grande transparence dans les transactions, le marché se développera plus régulièrement pour un plus bel avenir.

Cette restructuration est jugée indispensable par tous les économistes en vue d’une relance de l’économie nationale. La démarche prévue comprend deux étapes. La première est de renforcer les contrôles et la supervision des sociétés de bourse afin d’identifier celles qui sont financièrement faibles. Les audits approfondis seront donc réalisés pour établir une liste de celles qui sont douteuses en vue de les contraindre à prendre des mesures pour renforcer leurs capacités financières. La seconde consistera à isoler les dettes, à céder les mauvais avoirs et à limiter leur champ d’activité pour limiter les risques. Cette phase implique des mesures tant administratives qu’économiques.

2015, année marquant les 15 ans de la Bourse du Vietnam, verra probablement la fusion du HNX et du HoSE qui est envisagée par le Comité d’État de la Bourse. En cette conjoncture économique difficile, la réorganisation du marché boursier est inévitable afin qu’il assume pleinement ses fonctions. La fusion du HoSE et du HNX leur permettra une meilleure efficience sur le marché vietnamien de la bourse et sa mise en conformité avec les normes et pratiques internationales. Dans l’immédiat, le Comité d’État de la Bourse est prêt à suivre la pratique internationale, notamment en renouvelant les modalités des transactions, ce afin d’élever la liquidité du marché, a affirmé son président Vu Bang. -CVN/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres