La fête du Têt traditionnel de la Chèvre débutera dans une dizaine de jours. Et les Vietnamiens commencent à la préparer. Dans les jardins de kumquats de Tu Liên, arrondissement de Tây Hô, Hanoi, les arbres sont, eux, déjà prêts. Leurs fruits commencent à mûrir.

Comme les autres familles de Tu Liên, celle de Dinh Viêt Diên s’active ce week-end où le soleil baigne les jardins de kumquats. M. Diên accueille Angélique Rime, volontaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Arrivée au Vietnam il y a deux mois, elle découvre le métier de cultivateur de kumquats dans le village de Tu Liên.

«J’avais déjà entendu parler des kumquats, mais je n’en avais jamais vus. Ces arbres ne se trouvent pas facilement en Suisse. Près du fleuve Rouge, il y en a vraiment beaucoup. Avec toutes ces couleurs, cet endroit est magnifique», partage-t-elle, Angélique Rime.