Des mesures d'assistance aux entreprises dans l'élaboration d'une stratégie commerciale efficace ont été abordées lors du Sommet des directeurs généraux du Vietnam (Vietnam CEO Summit 2014), qui a eu lieu mardi à Ho Chi Minh-Ville avec la participation d'environ 300 entrepreneurs.

Selon des experts, de récentes évolutions en Asie-Pacifique et dans le monde, notamment en Mer Orientale, engendrent en général une pression sur l'économie du Vietnam et, plus particulièrement, sur de grandes entreprises vietnamiennes.

L'Asie du Sud-Est est une région de forts potentiels avec une croissance annuelle de ses exportations de 10 %, et le Vietnam est considéré comme l'un des marchés les plus attrayants de l'ASEAN en termes de capacités d'export, de main-d'oeuvre compétitive et de destination touristique attrayante.

Pour la période 2014-2016, le Vietnam pourrait connaître une croissance annuelle de 8 % voire plus, maintenir une faible inflation, et stabiliser son économie, a estimé le docteur Vu Minh Khuong de l'Université nationale de Singapour.

Il est nécessaire pour les grandes entreprises vietnamiennes de réviser leur stratégie commerciale pour profiter de ces avantages et s'adapter aux changements rapides de l'économie nationale comme régionale, a-t-il ajouté.

Selon Mme Nicola Connolly, présidente de la Chambre de commerce de l'Europe et directrice générale exécutive de la société par actions Adecco Vietnam, les talents sont de plus en plus rares. Alors, pour les attirer, les entreprises doivent avoir un plan idoine de distribuer des bénéfices, un esprit de direction clairvoyant en termes de stratégie...

Les experts ont souligné un défis que les entreprises vietnamiennes doivent passer: élargissement de l'envergure de l'entreprise pour concurencer avec les adversaires sur le marché. Elles pourraient examiner des mesures pour la croissance, dont la création de nouvelles valeurs, l'augmentation de la production, la valorisation des capacités. -VNA