Séminaire sur l'économie du partage à Hanoi. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le ministère du Plan et de l’Investissement a organisé le 12 juillet à Hanoi un séminaire intitulé «Économie du partage : les grandes tendances et ses effets sur l’économie du Vietnam » pour partager des expériences d’adaptation à la révolution industrielle 4.0 et à propos du règlement des questions nouvellement émergentes de l’économie du partage.

Prenant la parole lors de l'évènement, le vice-ministre du Plan et de l’Investissement Vu Dai Thang a souligné la nécessité d’apprendre des expériences des autres pays concernant les effets des technologies numériques sur l’économie en général et l’économie du partage en particulier. L’estimation des tendances de développement de l’économie du partage au Vietnam va permettre d’élever les connaissances sociales sur celui-ci et de fournir au gouvernement des informations nécessaires pour dresser un plan favorable au développement de la révolution industrielle 4.0.

Selon Rebecca Bryant, chargée d’affaires de l’ambassade de l’Australie au Vietnam, le pays peut clairement profiter des opportunités de développement de l’économie du partage. Dotée d’une jeune population bien éduquée et de 70% des personnes possédant des smartphones, le Vietnam possède tous les éléments requis pour cela.

Le modèle de l’économie du partage est nouveau dans le monde et aussi le Vietnam. Ce modèle s’est fortement développé ces dernières années dans plusieurs pays, se révélant bénéfiques pour la société et permettant de réduire les dépenses et d'utiliser plus efficacement les ressources humaines. Cependant, il a fait naître de nouvelles relations sur le marché et a engendré de nouvelles questions concernant les relations entre les entreprises.

Selon M. Thang, le Vietnam n’est pas le cas exceptionnel, le pays doit faire face aux risques comme les autres pays. Alors, l’édification de nouvelles politiques ou la révision des politiques actuelles est nécessaire pour promouvoir les avantages et réduire ses effets négatifs.

A présent, la CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) met en œuvre le premier projet financé par le programme Aus4Innovation et intitulé « économie numérique future du Vietnam », a annoncé Rebecca Bryant.

Ce projet d’un million de dollars vise à examiner les effets des technologies numériques dans les secteurs de l’emploi, de l’éducation, de la formation et de la croissance de l’économie au Vietnam. -VNA