Jakarta (VNA) – "Le rapatriement des pêcheurs vietnamiens qui avaient violé les eaux territoriales indonésiennes et étaient détenus depuis longtemps sera réalisé dans quelques jours, selon le plan prévu", a déclaré la ministre indonésienne Susi Pudjiastuti, lors de son interview accordée à la VNA.

Le vice-ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural, Vu Van Tam (gauche), et la ministre indonésienne des Affaires maritimes et de la Pêche, Susi Pudjiastuti. Photo : VNA

Ces derniers temps, Vietnam et Indonésie ont activement travaillé pour régler cette question.

Lors d’une rencontre récente sur l’île de Natuna (Indonésie) entre le vice-ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Vu Van Tam, et la ministre indonésienne des Affaires maritimes et de la Pêche, Susi Pudjiastuti, les deux parties ont proposé ​de rapatrier les pêcheurs vietnamiens concernés.

Selon les prévisions, la première ​opération de rapatriement sera réalisée le 13 septembre dans la zone des eaux de l’île de Natuna.

La ministre indonésienne Susi Pudjiastuti a annoncé que les organes compétents des deux pays avaient bien coopéré et effectué une patrouille maritime conjointe. Ce travail doit être renforcé pour valoriser efficacement cette coopération dans les eaux maritimes de Natuna et en Mer Orientale.

Elle souhaite également élargir la coopération avec le Vietnam dans le secteur de la pêche, notamment dans la transformation des produits aquatiques ainsi que dans l'import-export d’autres produits.

La ministre indonésienne a hautement apprécié la ​capacité du Vietnam à devenir un pays membre de l’ASEAN indépendant et fort, ajoutant que le gouvernement vietnamien avait obtenu des succès dans ce travail. - VNA