Hanoi (VNA) – Les experts et scientifiques se sont penchés vendredi 18 août à Hanoi sur les tendances et les effets de la révolution industrielle 4.0 sur les exportations du Vietnam en plein processus de restructuration de son tissu économique et d’intégration poussée à l’économie mondiale.
 
Lors du séminaire sur les impacts de la résolution industrielle 4.0 sur les exportations, le 18 août à Hanoi. Photo: VNA
 
Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Dô Thang Hai a souligné le rôle des exportations pour le développement économique en général et le développement de la communauté des entreprises en particulier.

Les exportations vietnamiennes ont progressé de 17,5% en moyenne annuelle durant la période 2011-2015 et atteint 176,6 milliards de dollars en 2016. Elles devraient franchir la barre des 200 milliards de dollars cette année, selon le responsable.

Forte de ses nouvelles technologies, la révolution industrielle 4.0 pourrait soutenir les industries exportatrices en les aidant à améliorer la productivité, la qualité et la valeur des produits, à rationnaliser l’utilisation des ressources naturelles et à protéger l’environnement.

Elle crée également des conditions favorables l’installation des usines intelligentes ou usines numériques, donne une grande poussée aux exportations agricoles, et encourage la rénovation des politiques de gestion des activités d’export-import adaptées aux transactions réalisées en ligne.
 
La révolution industrielle 4.0 va déferler dans tous les domaines socio-économiques. Photo: VNA

Le Vietnam se trouve à la première période de la révolution industrielle 4.0, une opportunité dont le pays doit tirer profit pour accélérer son processus d’industrialisation et de modernisation dans l’objectif de devenir un pays industriel moderne.

Elle entraînera des changements spectaculaires dans la distribution des ressources de production, les possibilités d’emploi, ainsi que le mode de production et de consommation grâce au développement des technologies de réalité virtuelle, de la robotique et de l’intelligence artificielle.

Selon les experts, le Vietnam devrait investir dans la recherche scientifique, suivre les tendances scientifiques et technologiques dans des domaines comme les nouveaux matériaux, les nouvelles énergies, le numérique, les technologies de l’information et de l’automatisation, les biotechnologies, etc. – VNA