Le village de Dong Ho, situé à 40 km de Hanoi, est connu pour le métier traditionnel de fabrication des estampes populaires. Apparu dès le 16e siècle, ce patrimoine national est actuellement dans le creux de la vague. Il demeure cependant quelque familles fidèles à la tradition de fabrication des images populaires.

Les fameuses estampes de Dong Ho sont réalisées à partir de planches xylographiques qui sont ensuite colorées. Les couleurs de ces estampes proviennent de la nature. Les artisans brûlent des feuilles de bambou ou de la paille pour obtenir le noir ; le vert-de-gris donne le vert ; et l’indigo, le bleu… Le nombre de couleurs correspond à celui des planches xylographiques. Celles-ci sont en plaqueminier, un bois souple et résistant. Le papier "do" utilisé pour l’impression des estampes doit être de bonne qualité et traité par les artisans. Ils enduisent ce papier de poudre de coquillage, ce qui lui permet d’avoir des reflets changeants sous la lumière du soleil.