Hanoi (VNA) – Le Vietnam a enregistré durant les six premiers mois de cette année une croissance de 7,08% en rythme annuel, tirée les secteurs de l’industrie, de la construction et des services en pleine expansion, a fait savoir vendredi 29 juin l’Office général des statistiques du Vietnam (OGS).

Lors de la conférence de presse organisée par l'OGS, le 29 juin à Hanoi. Photo: VNA

Il s’agit de la meilleure performance semestrielle de l’économie vietnamienne depuis huit ans, s’est félicité le chef de l’OGS, Nguyên Bich Lâm, lors d’une conférence de presse à Hanoi.

Cette impressionnante marche en avant s’accompagne d’un taux d’inflation stable durant le premier semestre où les prix moyens à consommation ont augmenté de 3,29% par rapport à la période correspondante de 2017. Les exportations ont bondi de 16% alors que les importations ont grimpé de 10%.

L’Etat activiste et innovant a inspiré la confiance aux investisseurs nationaux et internationaux. La macroéconomie est stable, l’inflation contrôlée. Le chômage et le sous-emploi s’orientent à la baisse, a souligné le Docteur Nguyên Bich Lâm.

L’agriculture, les produits aquatiques, la transformation, la fabrication et les services ont connu une croissance impressionnante. L’exportation continue d’être le moteur du développement économique, a-t-il indiqué.

Dans le détail, le secteur de l’industrie et de la construction, qui a progressé de 9,07% en six mois, a contribué à la croissance à hauteur de 48,9%. Le secteur des services a crû de 6,9%, record depuis sept ans, et contribué pour 41,4% à la croissance.

La production agricole, sylvicole et aquacole a augmenté de son côté de 3,93%, sa plus forte croissance semestrielle au cours de la période 2012-2018, et contribué à hauteur de 9,7% à la croissance.

L’agriculture a confirmé sa reprise avec une croissance de 3,28%, l’aquaculture a engrangé une croissance record de 6,41%, et la sylviculture a gardé pour sa part le vent en poupe avec une croissance de 5,12% comparé à la même période de 2017.

Citant un rapport du japonais Nikkei, l’OGS a ajouté que le moral des entreprises reste largement optimiste lorsque l’indice des directeurs d’achat (PMI) s’est élevé à 53,9 points en mai contre 52,7 points en avril, préludant à une amélioration vigoureuse l’activité manufacturière et des conditions d’affaires en 2018.

Ces indicateurs macroéconomiques affirment la rapidité et l’efficacité de la direction et de la gestion dont ont fait preuve le gouvernement, le Premier ministre ainsi que les efforts consentis par les ministères, branches et localités dès les premiers mois de 2018, a-t-il conclu. – VNA