Le Vietnam suit de près la situation des épidémies

Dans l'après-midi du 16 janvier, le Département de médecine préventive (ministère de la Santé) a déclaré que la situation des maladies infectieuses dans le monde restait encore compliquée, en particulier la présence de maladies transmises par les voies respiratoires.
Le Vietnam suit de près la situation des épidémies ảnh 1Des patients sont soignés dans un hôpital. Photo : VNA

Hanoï (VNA) - Dans l'après-midi du 16 janvier, le Département de médecine préventive (ministère de la Santé) a déclaré que la situation des maladies infectieuses dans le monde restait encore compliquée, en particulier la présence de maladies transmises par les voies respiratoires.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, en décembre 2023, le monde a enregistré près de 10 000 décès dus au COVID-19, et le nombre d’hospitalisations a augmenté de 42 % par rapport à novembre 2023. De nouvelles variantes du SRAS-CoV-2 continuent de muter, actuellement JN.1 augmente rapidement à l'échelle mondiale.

Au pays, au Nord, c'est dans la saison hiver-printemps, le temps froid, tantôt sec, tantôt humide, est à l'origine de l'apparition et de la propagation de maladies infectieuses, notamment celles transmises par les voies respiratoires. D'autres maladies infectieuses comme la dengue, la maladie mains-pieds-bouche ... continuent d'enregistrer un nombre croissant de cas dans de nombreux endroits.

Au Nouvel An lunaire du Dragon 2024 et à la saison festive du début de l'année, la demande accrue du commerce et du tourisme constitue une condition favorable à la propagation de maladies, augmentant le nombre de cas, notamment chez les enfants ayant une faible résistance et les personnes âgées ayant des problèmes de santé sous-jacents et les personnes sensibles aux maladies infectieuses.

Mettant en œuvre la Directive No 01/CT-BYT du 5 janvier 2024 du ministère de la Santé relative au renforcement du travail médical pour assurer le Nouvel An lunaire du Dragon 2024, le Département de médecine préventive demande aux départements de santé locaux de consulter le Comité populaire des villes et provinces pour publier prochainement le Plan de prévention et de contrôle des maladies infectieuses 2024 ; mobiliser les ressources et la participation de tous dans la prévention et le contrôle des maladies infectieuses, en particulier pendant le Têt traditionnel.

Les Centres de contrôle des maladies et les unités de médecine préventive suivent en permanence et de près la situation épidémique, en prêtant attention à l'augmentation des cas de maladies respiratoires et des cas de pneumonie virale grave.

Les installations médicales doivent faire du bon travail en admettant les patients et en fournissant un traitement en temps opportun, en particulier pendant les vacances du Têt, minimisant les cas graves et les décès et contrôlant les infections croisées dans les établissements médicaux. Il faut continuer à assurer des médicaments, des vaccins, des produits biologiques, des fournitures, des produits chimiques, des équipements et des ressources humaines pour être prêt à servir la prévention et le contrôle des maladies infectieuses et à préparer des plans de réponse aux situations épidémiques.

Le service de la Santé coordonne avec le ministère de l'Information et de la Communication, les agences médiatiques, les journaux et les systèmes médiatiques de base pour renforcer les activités de communication sur la prévention et le contrôle des maladies infectieuses. - VNA


Voir plus