Photo : Thanh Nien

 

Hanoi (VNA) - Les exportations vietnamiennes de céphalopodes au Japon en janvier 2018 ont continué d'augmenter, de 23%, pour atteindre 12,8 millions de dollars. Le Vietnam conserve ainsi sa place de 2ème fournisseur sur ce marché, derrière la Chine.

Les 4 sources d'approvisionnement principales du Japon sont la Chine, le Vietnam, la Thaïlande et le Pérou. En 2017, le Japon a eu tendance à augmenter ses importations de céphalopodes en provenance de Chine et du Pérou en raison des prix compétitifs.

La Chine est en tête avec 78% du total, suivi par le Vietnam avec 12,3%. Le prix des céphalopodes vietnamiens est compétitif par rapport à la Thaïlande, mais supérieur à celui de la Chine et du Pérou. En 2017, le prix à l'exportation des céphalopodes vietnamiens au Japon était de 7 dollars/kg; en Chine, de 5,8 dollars/kg; en Thaïlande, de 14 dollars/kg; au Pérou, de 4 dollars/kg.

En raison des prix élevés, la valeur des exportations de céphalopodes au Vietnam en 2017 a atteint près de 149 millions de dollars, +35% en un an. Alors que les importations totales de céphalopodes au Japon en 2017 n'ont atteint que 59.000 tonnes, soit 356 millions de dollars, en baisse en glissement annuel de 32% en volume et de 41% en valeur. Ces 10 dernières années, la Chine est restée le premier fournisseur au Japon.

Le Vietnam exporte sur ce marché calmars frais et surgelés, qui représentent 52% du total, suivis par les poulpes transformés, 21%, les poulpes frais, surgelés et séchés, 19%. - CPV/VNA