New York (VNA) –  Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a participé, le 23 septembre à New York, à la conférence non officielle des ministres des Affaire étrangères de l’ASEAN et des États-Unis.

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh (premier plan, à droite) lors de la conférence. Photo: VOV

Le dirigeant vietnamien a souligné que l’ASEAN prenait en grande considération les relations de coopération intégrale avec ses partenaires importants dont les États-Unis et l’ONU, demandant aux États-Unis de renforcer la coopération et les aides pour l’entité régionale dans la connectivité, le développement des petites et moyennes entreprises, des start-ups, la création, les sciences et technologies, l’éducation-formation, la résilience aux changements climatiques et le développement de la sous-région du Mékong.

Il a exprimé le souhait de voir l’ONU se coordonner étroitement avec l’ASEAN pour réaliser efficacement les Objectifs de développement durable, aider ce bloc à augmenter sa compétence en termes de connectivité régionale et à faire face aux défis transnationaux.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a également demandé à l’ASEAN et à ses partenaires de continuer de contribuer aux efforts communs en vue de maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la sécurité, la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale.

Il leur faudra selon lui exhorter l’observation du droit international, notamment les principes de maîtrise, de règlement des litiges par la voie pacifique sur la base du droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de mer de 1982, respecter les processus diplomatiques et juridiques,  la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et parvenir à la signature du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Lors de cette conférence, les ministres ont mis l’accent sur l’importance des relations de partenariat stratégique ASEAN - États-Unis, et convenu de s’efforcer de mettre en œuvre les accords conclus, notamment les résultats positifs obtenus lors du 4e Sommet ASEAN - États-Unis tenu le 8 septembre dernier au Laos et du Programme d’action ASEAN - États-Unis pour la période 2016-2020.

Le secrétaire d’État américain John Kerry a affirmé que les États-Unis continueront de s’engager à long terme avec la région Asie-Pacifique, accordent de l’importance aux relations avec l’ASEAN.

Les États-Unis soutiennent l’ASEAN dans la construction de sa communauté et sa centralité dans la région et la concrétisation des initiatives et engagements lancés par le président américain Barack Obama, dont l’Initiative de la connectivité États-Unis - ASEAN et les programmes dans le cadre de coopération des pays de la partie en aval du Mékong.

Le 22 septembre, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont eu une réunion avec le président de la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU, Peter Thomson, et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Les deux parties ont discuté des mesures afin d'intensifier la coopération ASEAN-ONU, notamment la mise en pratique des engagements du 8e Sommet ASEAN-ONU tenu le 7 septembre à Vientiane (Laos), la coordination de l’exécution de l’agenda de l’ONU sur le développement durable de 2030 et de la Vision de la communauté de l’ASEAN 2025.

Le président de l’Assemblée générale de l’ONU (31e législature) et le secrétaire général de l’ONU ont salué le rôle de l’Association pour la paix, la sécurité et la prospérité en Asie de l’Est, souhaitant renforcer la coopération intégrale entre l’ONU et l’ASEAN, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre des Objectifs de développement durable et l’adaptation aux défis globaux actuels.

Les ministres ont également échangé autour de la situation régionale et internationale, dont la question de la Mer orientale et les défis de sécurité non-traditionnelle tels que le terrorisme, la criminalité transnationale et les changements climatiques. - VNA