Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exprimé jeudi 25 juillet à Hanoi son espoir que les invalides de guerre resteraient des exemples brillants de dépassement de soi, lors d’une rencontre avec 500 graves blessés de guerre.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc remet des satisfécits aux 72 représentants des 500 blessés de guerre exemplaires du pays.

Les 500 vétérans de guerre présents lors de l’événement tenu en l’honneur de la 72e Journée des invalides de guerre et des héros morts pour la Patrie (27 juillet), représentent 1,2 million d’invalides de guerre, dont plus de 12.000 blessés graves dans l’ensemble du pays. Agés aujourd’hui de 70 à 80 ans, ils ont perdu au moins 81% de leur capacité de travail en raison de blessures de guerre.

Tous les invalides ont déployé des efforts exceptionnels pour surmonter les difficultés rencontrées pour subvenir aux besoins de leurs familles et continuer à contribuer à la société en devenant des exemples éclatants dans leurs communautés.

Le chef du gouvernement a déclaré que durant près d’un siècle, sous la direction du Parti, que le peuple vietnamien a surmonté d’innombrables difficultés pour lutter sans relâche pour l’indépendance, la liberté et la réunification nationales.

Au cours de ces combats, des millions de personnes se sont sacrifiés pour le salut national et des millions de parents de martyrs n’ont jamais eu la chance de se réunir avec leurs bien-aimés. De retour de guerre, de nombreuses personnes ont également été blessées à vie ou touchées par des produits chimiques toxiques.

Au nom des dirigeants du Parti et de lùÉtat, il a exprimé sa profonde gratitude aux vétérans révolutionnaires, aux mères héroïnes vietnamiennes, aux héros des forces armées populaires, aux invalides de guerre et aux autres contributeurs à la révolution dans tout le pays.

Le parti, l’État et le peuple vietnamiens ont toujours porté une attention particulière aux soins des contributeurs, a-t-il déclaré, notant que les politiques préférentielles en leur faveur bénéficient d’une attention croissante. Les politiques et les lois à cet égard ont également été perfectionnées, offrant un meilleur soutien à davantage de contributeurs.

À l’heure actuelle, plus de 9,2 millions de contributeurs à la révolution bénéficient de politiques préférentielles, représentant près de 10% de la population du pays. Chaque année, plus de 32.000 milliards de dôngs (1,37 milliard de dollars) du budget de l’État sont consacrés aux politiques en faveur des contributeurs à la révolution et de leurs familles.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué les efforts déployés par les invalides de guerre, les proches des martyrs et d’autres contributeurs à la révolution, dont les 500 invalides présents, les décrivant comme des exemples admirables. Il leur a également demandé de faire des efforts incessants pour aider au développement de leur pays natal et de la nation.

Le Parti, l’État et le peuple vietnamiens veillent toujours à s’occuper de la vie quotidienne des personnes méritantes du pays. De nos jours, les politiques en faveur de ces personnes doivent être plus approfondies, intensifiées et perfectionnées visant à rappeler aux jeunes générations les sacrifices des soldats vietnamiens pour la paix et la souveraineté du pays, a-t-il souligné.

Appréciant les activités de reconnaissance envers les contributeurs de la révolution menées par les autorités, les agences et les organisations à tous les niveaux, il a également souligné que certains invalides de guerre et contributeurs rencontrent  encore des difficultés dans leur vie, les restes de nombreux martyrs n’ont pas été retrouvés ni identifiés, alors que plusieurs contributeurs n’ont pas pleinement bénéficié des politiques préférentielles pour diverses raisons.

Le dirigeant a demandé aux ministères, aux secteurs et aux localités de bien appréhender les points de vue du Parti et les politiques et lois de l’État sur les soins des contributeurs à la révolution, de renforcer la sensibilisation du public à cette question, de diversifier les ressources nécessaires à la mise en œuvre de ce travail et de poursuivre la révision des documents juridiques pertinents.

Ils doivent également renforcer la réforme des procédures administratives pour la vérification des contributeurs à la révolution, créer les conditions favorables leur permettant de bénéficier des politiques préférentielles, et renforcer l’application des technologies de l’information dans la mise en œuvre de ces politiques, a-t-il ajouté. -VNA