Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a promulgué par décision 1880/QD-TTg datée du 29 septembre 2016 les niveaux d’indemnité pour les quatre provinces du Centre victimes de la grave pollution provoquée par le groupe taïwanais Formosa.

Pêcheurs et gardes-frontières de la province de Quang Binh ramassent et enfouissent des poissons morts échoués sur les plages après la grave pollution provoquée par l’aciériste Formosa. Photo : VNA

 
Sept catégories ayant subi des préjudices à Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê recevront des indemnités fixées en fonction des dégâts établis en six mois au maximum, d’avril 2016 à la fin septembre 2016, et financées par une offre de dédommagement par la Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh.

Il s’agit de l’exploitation des produits maritimes, de l’aquaculture, de la saliculture, du commerce des produits aquatiques des régions littorales, des services logistiques de la pêche, des services touristiques et commerciaux côtiers, et de l’achat et le stockage des produits aquatiques.

Les indemnisations varient de 2,91 millions de dôngs (130,53 dollars) par travailleur ayant perdu sa source de revenu et par mois à 39,37 millions de dôngs (1.765,95 dollars) par hectare de saliculture et par mois. Elles seront versées une fois pour les préjudices subies par la saliculture.

Les comités populaires de ces quatre provinces devront faire l’inventaire du montant total des indemnités et l’envoyer avant le 5 octobre 2016 aux ministères de l’Agriculture et du Développement rural, et des Finances pour vérification pour le soumettre avant le 10 octobre 2016 au chef au gouvernement pour approbation.

En avril, des millions de poissons et de crustacés morts s’étaient échoués sur les plages des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê, poussant les autorités à interdire la consommation des produits de la mer et portant un coup sévère à l’industrie de la pêche.

La Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh a reconnu sa responsabilité et versé 500 millions de dollars de dédommagement. Ella a souhaité demander pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens, et s’est engagée à ne pas laisser se reproduire d’infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau. – VNA