Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan visite le complexe éco-touristique de Tràng An. Photo: baochinhphu.vn

 

Ninh Binh (VNA) – Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan et son épouse, en visite officielle du 4 au 7 juillet au Vietnam, a visité le 6 juillet le complexe éco-touristique de Tràng An, patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO, dans la province de Ninh Binh (Nord).

Recevant le Premier ministre arménien, la secrétaire du Comité provincial du Parti Nguyen Thi Thanh l’a informé de la situation géographique de Ninh Binh, ses conditions naturelles, son développement socio-économique, notamment ses orientations en matière de développement du secteur touristique, dont le complexe paysager de Tràng An est un atout important.

A cette occasion, elle a remis au Premier ministre arménien une monnaie « Thai Binh hung bao », créée sous le règne de Dinh Tiên Hoàng. Elle a déclaré espérer que les relations d’amitié traditionnelle entre le Vietnam et l'Arménie seraient de plus en plus resserrées et seraient portées à une nouvelle hauteur.

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a félicité la province de Ninh Binh pour ses réalisations dans le processus de Renouveau, en particulier dans le développement du tourisme. Il a exprimé son admiration et sa profonde impression devant la beauté de cette localité et la convivialité de ses habitants.

Selon lui, Ninh Binh est une destination touristique attrayante et le complexe éco-touristique de Tràng An mérite d'être l'un des paysages les plus beaux et les plus attrayants du monde.

Le Premier ministre arménien a émis le souhait de renforcer la coopération intégrale dans tous les domaines avec le Vietnam, dont la province de Ninh Binh en matière de tourisme.

Classé en juin 2014 au patrimoine culturel et naturel mondial de l'UNESCO, le complexe paysager de Tràng An, surnommé "baie de Ha Long terrestre", est un spectaculaire paysage de pitons karstiques sillonné de vallées, pour certaines immergées, et encadré de falaises abruptes, presque verticales.

Le site compte 50 grottes reliant 30 petites vallées qui se succèdent sur environ 10 km du nord au sud. Dans les grottes les plus en altitude ont été trouvées des traces d’activités humaines remontant à 30.000 ans. Ses écosystèmes uniques abritent plusieurs dizaines d'espèces végétales et animales endémiques. Près de 580 plantes, dont 10 inscrites au Livre Rouge du Vietnam, ont été recensées. -VNA